Ganglions enflés

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Les ganglions font partie du système lymphatique

C’est pourquoi on les appelle ganglions lymphatiques.

Les ganglions lymphatiques jouent un rôle dans la défense de l’organisme contre les bactéries et les virus. Ils sont comme des filtres qui se localisent le long des voies lymphatiques. Parfois ils sont colonisés par les cellules cancéreuses ou encore ils développent eux-mêmes un cancer (lymphome). 

Symptômes :

En cas d’infection, ils réagissent et enflent. On dit alors que la personne présente une lymphadénite. Etant enflés, on peut facilement les palper. On les sent particulièrement bien au niveau du cou (en cas d’angine ou d’infection dentaire), dans les aisselles en présence d’une infection au niveau du bras ou d’un cancer du sein, dans l’aine lors d’une infection située dans la jambe ou lors de maladies sexuellement transmissibles

Les ganglions peuvent être :

  • Plus ou moins gros
  • Douloureux ou non
  • La peau en regard peut être rouge et chaude
  • Parfois on peut bien les mobiliser d’autres fois ils sont adhérents au plan profond de la peau
  • Quelquefois ils sont mous et peuvent même se percer laissant s’écouler du pus
  • Quelquefois ils sont durs et indolores ce qui doit faire consulter car il pourrait s’agir d’un signe secondaire d’un cancer sous-jacent

Cas particuliers en cas de problèmes avec les ganglions

En général le ou les ganglions tuméfiés se trouvent proches de l’infection, par conséquent dans une seule zone du corps.

En cas de mononucléose qui est une infection atteignant plusieurs organes, il est possible de palper des ganglions tuméfiés à divers endroits du corps. Comme il s’agit d’une infection la personne malade présente aussi d’autres signes tels la fièvre, une angine, des courbatures ou des douleurs musculaires.

Les ganglions sont également palpés dans plusieurs zones du corps en cas de cancer du sang (leucémies) ou de lymphomes.

Diagnostic

Lorsqu’il existe des signes d’infection aiguë telle une angine, une blessure infectée voir un impétigo et que les ganglions enflés se trouvent à proximité, on peut les banaliser. On les verra disparaître en même temps que guérira la cause.

Lorsque des ganglions apparaissent sur plusieurs zones corporelles et qu’il n’y a pas signe d’infection aiguë, il est indiqué de consulter un médecin afin de procéder à des examens de sang qui dans la majorité des cas permettront de poser un diagnostic.

Retour à la recherche par symptôme