Peut-on faire confiance aux produits cosmétiques du commerce ?

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Les fabricants de produits cosmétiques promettent beaucoup

Tiennent-il parole ?

Dans de nombreux pays, les fabricants de cosmétiques ne sont pas tenus de déclarer la composition de leurs préparations sur les emballages. Toutefois, dans l’Union européennes, aux Etats-Unis, Canada, Japon et Australie les fabricants sont tenus de déclarer les ingrédients sur les emballages. Cela est certes une sécurité pour l’acheteur mais les indications sont parfois difficilement déchiffrables, trois exemples :

  • La taille minuscule des caractères
  • Une terminologie incompréhensible pour le profane
  • Colorants indiqués par des codes, donc on ne sait pas de quoi il s’agit

Ainsi, pour la majorité d’entre-nous, il est impossible de savoir si un produit est de qualité ou non.

Est-ce que le prix  est un critère ? Pas sûr, il y a  le coût de l’emballage et les coûts de publicités à la charge du consommateur.   

Dans leurs messages publicitaires, les fabricants de produits cosmétiques mettent l’accent sur les principes actifs. Difficile d'y croir lorsque certains produits ne contiennent que 0,1 % de principes actifs. De quoi est alors composé les 99,9 % du produit ? Il est composé de l’excipient, soit la matière de base d’un produit cosmétique. C’est l’excipient qui permet de véhiculer le ou les principes actifs du produit dans la peau. Pour la majorité des produits classiques, l'excipient se compose d’un support neutre, ne possédant pas de propriétés bénéfiques pour la peau. Généralement, le composant huileux de l’émulsion de base (excipient) sont des huiles de paraffine, parce qu’elles sont économiques et inodores. Or, non seulement elles ne nourrissent pas la peau mais elle en bouche les pores, l’empêchant de respirer. Une bonne base fera la différence, donnera un produit capable de protéger la peau.

Les agents conservateurs des produits cosmétiques

Les produits cosmétiques sont conçus pour avoir une certaine durée de vie une fois les emballages ouverts.  Pour se faire les fabricants doivent ajouter des agents conservateurs. Certains, d’entre eux pourraient mêne avoir des effets nocifs sur l’organisme. En ce qui concerne les parabènes qui sont tout spécialement montré du doigt, il est vrai que certains fabricants indiquent que leurs produits sont son parabènes mais sont parfois remplacés par plus dangereux.   

Faut-il se tourner vers les cosmétiques dites naturelles ?

Il s’agit d’une appellation qui ne répond à aucune définition légale. Ces produits n’apportent en réalité aucune garantie. Certains fabricants trompent, là aussi, sur la marchandise. Parfois le principe actif existe mais en très infime quantité et avec un excipient de qualité médiocre. Certains produits seraient à base d’huiles essentielles, alors que cela se résume à un produit synthétique. Il y a un label le BDIH mais il est intéressant de savoir que les directives de cette association ont été développées par des fabricants de cosmétiques qui souhaitent se différencier, reste à savoir dans quelles mesures !

Les produits de beauté maison 

Produits de beauté alliant la science et la qualité des matières premières 

Si vous souhaitez en savoir plus je vous conseille de cliquer sur le lien suivant :

Rita Stiens, l’auteur des livres « La Vérité sur les Cosmétiques » et « La Vérité sur les Cosmétiques Naturels