L'homme et l’andropause

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Le système hormonal de l’homme se modifie avec l’âge, c'est l'andropause

Les taux d’hormones mâles et en particulier celui de la testostérone diminuent. Cela se produit toutefois de manière bien moins abrupte que chez les femmes de sorte que l’on hésite à utiliser le terme de ménopause. Les hommes en ressentent-ils les conséquences et le cas échéant lesquelles ?

Actuellement la médecine tend à utiliser le terme de syndrome de déficience en testostérone pour qualifier cet état.

La testostérone est une hormone mâle qui définit les caractères sexuels de l’homme à l’adolescence : pilosité, modification de la voix, développement des organes sexuels externes, formation du sperme.

Sa production diminue d’environ 1% par année à partir de 30 ans. Le taux de testostérone varie également au cours de la journée, son maximum étant atteint le matin. Il est par conséquent important, en cas de dosage de le faire toujours à la même heure.

Les répercussions d’un abaissement de la testostérone sont inconstantes. Il y a des hommes avec un taux de testostérone nettement en dessous de la norme qui ne se plaignent d’aucun symptôme. D’autres au contraire peuvent rencontrer les symptômes suivants :

  • Modification de la vie sexuelle : diminution du désir, diminution de la fréquence des érections spontanées, en particulier nocturnes, diminution de la fertilité.
  • Changement de la qualité du sommeil
  • Changements physiques : diminution de la masse et de la force musculaire ; augmentation de la masse graisseuse, diminution de la densité osseuse, augmentation de la taille des seins, fatigue
  • Changements psychiques : diminution de la motivation, de la confiance en soi, sensation de tristesse, peine à se concentrer ou à se souvenir.

Mais ces symptômes peuvent également être causés par des maladies sans liens avec la baisse du taux de testostérone : la dépression, certains médicaments, l’hypothyroïdie, l’abus d’alcool.

Comment palier aux effets de cette baisse de l’hormone ?

  • Manger légèrement et équilibrer
  • Faire du sport ou tout au moins être actif ce qui maintiendra ou freinera la perte de masse musculaire et de la force. L’activité physique aura aussi des effets bénéfiques sur le sommeil.
  • Traitement de substitution par la testostérone injectable, en patch ou en gel. Ce traitement ne devrait se faire qu’en de diminution du taux de l’hormone au-dessous des valeurs attendues pour l’âge et en particulier chez les hommes plutôt jeunes avec des problèmes de fertilité. Sur les effets généraux du manque de testostérone, les études ont montré des effets contradictoires. Certains hommes s’en trouvent mieux, d’autres ne ressentent aucun effet positif. A noter que le dosage de la testostérone est rarement anormal en cas de dysfonction érectile.
  • DHEA : les études sur les effets de cette hormone n’ont pas montré d’amélioration significative des symptômes liés à l’âge.

Dangers du traitement par la testostérone 

On a identifié un risque d’augmentation du cancer de la prostate aussi ces traitements ne devraient se faire que sous contrôle médical.

Si l’on peut comprendre que l’on traite un abaissement anormal du taux de testostérone, en particulier pour rétablir la fertilité chez un homme encore jeune, on peut se poser la question de savoir s’il est judicieux de compenser un abaissement inéluctable de l’hormone lié à l’âge cela d’autant plus que les effets bénéfiques sont incertains alors que le risque de cancer est bien réels.

Autres articles sur la sexualité des hommes :

Complément à base de plantes favorisant les performances sexuelle (convient en cas de problème léger ou pour améliorer) 

Les remèdes naturels contre la baisse de libido :