La syphilis est une maladie sexuellement transmissible

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

La syphilis est une maladie sexuellement transmissible due à des bactéries, les Tréponèmes pâles.

Treponema

Elle a été importée en France par les armées angevines qui combattaient à Naples, d'où son nom de Mal de Naples et en Angleterre par les armées anglaises qui luttaient en France, d'où son nom de Mal français, outre-Manche.

Causes de la syphilis

La transmission de la maladie se fait se fait par des contacts sexuels au niveau des organes génitaux, du rectum ou de la bouche. Il n'y a pas de risque de transmission dans les toilettes publiques comme on l'entend souvent.

Symptômes de la syphilis

La syphilis se développe typiquement en 3 stades. Chaque stade est accompagné de symptômes particuliers.

Syphilis primaire :

A l'endroit où le germe pénètre dans le corps se forme une lésion ulcérée que l'on appelle le chancre. Ce chancre apparaît 3 semaines après le contact. Il est indolore et il peut être méconnu s'il se développe à l'intérieur du vagin, du rectum ou de la bouche. En revanche il est bien visible s'il se développe sur la surface des organes génitaux. Il disparaît spontanément en 6 semaines environ de sorte que la personne infectée se croit guérie.

Si la syphilis n'a été traitée au stade I, elle va continuer à évoluer.

Syphilis secondaire :

Chancre_langueQuelques semaines plus tard apparaissent des lésions sur la peau du thorax mais aussi dans la paume des mains et sous les pieds. Ces lésions ne démangent pas. Elles s'accompagnent parfois des fièvres et de ganglions enflammés. Elles disparaissent en quelques semaines puis elles peuvent ne plus se manifester ou au contraire revenir et repartir épisodiquement, à plusieurs reprises, pendant des années.

Il se peut également que la maladie ne se manifeste pas du tout pendant des années. On parle alors de syphilis latente car en fait le sujet est toujours infecté mais asymptomatique.

Syphilis tertiaire :

Dans un pourcentage de 20 à 30% des personnes infectées et non traitées, la syphilis peut se généraliser dans tous les organes du corps provoquant, après 20, voire 30 ans, des dommages graves et irréversibles. Ces lésions résultent de la formation de petits nodules dans les organes que l'on appelle des gommes. Dans le cerveau ils provoquent une démence ; dans les gros vaisseaux, comme l'aorte ils peuvent engendre un anévrisme, dans les articulations, des douleurs.

Syphilis congénitale :

facies-syphilis-congenitaleLes femmes syphilitiques peuvent accoucher d'enfants infectés par les germes de la syphilis. Cette infection se fait par le passage des bactéries à travers le placenta ou au moment de l'accouchement. Le plus souvent ces enfants infectés ne présentent aucuns signes de la maladie. Parfois ils auront des lésions cutanées de type stade II. Plus tard, lors de leur développement on verra qu'ils sont sourds, qu'ils sortent des dents déformées et un nez en « trompette ».

Diagnostic  de la Syphilis congénitale :

Dans le sang. On recherche les anticorps de la maladie. S'ils sont présents cela signifie qu'il y a eu une infection par le Tréponème pâle. L'analyse des différents types d'anticorps permet de préciser le stade de la maladie.

Frottis des lésions : au stade I on peut faire des prélèvements de sécrétions dans les ulcères et les examiner au microscope ce qui permet de voir directement les bactéries.

Ponction lombaire : Au stade III, si l'on suspecte une atteinte cérébrale, on peut pratiquer une ponction lombaire, récolter du liquide céphalo-rachidien et l'analyser

Traitement  de la Syphilis

Pendant longtemps il n'y avait pas de traitement efficace de la syphilis. Les médecins devaient annoncer les malades aux autorités sanitaires qui procédaient à des enquêtes pour connaître et isoler les personnes qui avaient transmis la maladie.

Depuis la découverte des antibiotiques la maladie est guérissable. La campagne de prévention du sida par les préservatifs a fait diminuer la fréquence de la syphilis, comme des autres maladies sexuellement transmissibles d'ailleurs. Ces dernières années il existe un relâchement dans la prévention du Sida qui s'est traduit par une augmentation des nouveaux cas de maladies sexuellement transmissibles et notamment de la syphilis.  

Antibiothérapie :

Les antibiotiques et en particulier la pénicilline sont très efficaces pour tuer les bactéries de la syphilis. Jusqu'à une année après le début de la maladie, une seule dose suffit. Si la maladie est présente depuis plus d'une année on doit utiliser plusieurs doses.

Au stade III on peut tuer les microbes mais les lésions qu'ils ont provoquées (les gommes)s, resteront et les symptômes qu'elles causent ne disparaîtront pas.

Les articles sur la sexualité