La gonorrhée, infection sexuellement transmissible

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

La gonorrhée est une infection sexuellement transmissible due à une bactérie, la Nesseria gonorrhea.

Cette infection se localise dans l’urètre (conduit urinaire qui va de la vessie vers l’extérieur), le rectum, la gorge et les organes génitaux féminins internes (utérus et trompes). Dans un deuxième temps l’infection peut se disséminer vers d’autres organes comme les articulations.

Les enfants peuvent être infectés à la naissance par une mère porteuse de l’infection. L’infection se situe alors au niveau des yeux.

Symptômes Hommes :

Chez les hommes la maladie provoque des brûlures lors de la miction, un écoulement de pus à l’extrémité du pénis, des douleurs testiculaires si l’infection contamine ces organes.

Symptômes Femmes :

Chez les femmes il y a des pertes vaginales ; douleurs lors de la miction, petites hémorragies vaginales notamment lors des rapports sexuels, douleurs abdominales si l’infection atteint les organes internes.

Dans les deux sexes :

Rectum : démangeaisons et douleurs anales, écoulement de pus par l’anus, petites pertes de sang par l’anus.

Yeux : douleurs, sensibilité à la lumière et pus dans les yeux. Chez les enfants contaminés à gonorrhea_yeux_la naissance, l’infection peut provoquer la perte de la vue.

Gorge : symptômes de type angine

Articulations : douleurs articulaires accompagnées de signes inflammatoires (enflure, rougeur, chaleur). 

Complications Stérilité :

trompeChez la femme, lorsque l’infection atteint les trompes (salpingite), elle peut provoquer des lésions qui empêcheront le passage des ovules, à partir des ovaires vers l’utérus. Ainsi les ovules ne pourront être fécondés et une stérilité s’ensuivra.

Chez l’homme, une infection des testicules peut provoquer des lésions qui bloqueront le transit des spermatozoïdes ce qui provoquera une stérilité.

Examens :

Les bactéries peuvent être directement visualisées par l’examen du pus au microscope ou par la mise en culture de sang lorsque l’infection se situe dans les organes internes.

Traitement Antibiotiques :

On les administre soit en une seule injection soit en comprimés. Il est important de faire un contrôle chez le partenaire pour s’assurer qu’il n’est pas infecté et le cas échéant le traiter également.

Chez les nouveau-nés de mères infectées, on instille des gouttes dans les yeux à la naissance.