Existe-il des méthodes médicalement prouvées pour agrandir le pénis

Note utilisateur: 1 / 5

Etoiles activesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Petit pénis ? Existe-il des méthodes médicales pour l'agrandir ?

La juste taille du pénis est un sujet de préoccupation pour de nombreux hommes

Certains s’en font un complexe, en partie en raison d’une certaine littérature. Pourtant, questionnées à ce sujet, la plupart des femmes ne placent pas la taille du pénis parmi leurs priorités dans une relation de couple.

Mais quelle est la taille normale d’un pénis au repos et en érection ?

Selon des statistiques établies sur un grand nombre d’hommes, il ressort que la taille d’un pénis au repos se situe entre 8 et 13 centimètres chez la majorité des hommes et entre 13 et 18 centimètres en érection.

Ce n’est qu’en dessous de 8 cm en érection que les médecins considèrent qu’il s’agit d’un petit sexe.

Produits divers et pompe à vide : qu’en penser ?

Percevant un marché juteux, de nombreux commerces proposent des produits. Aucuns produits qu’il soit dit naturel ou non, n’a jamais prouvé médicalement une quelconque efficacité dans ce type d’indication.

Les pompes à vide sont prescrites dans certains cas de dysfonction érectile, car le fait d’aspirer le sang dans le pénis entraîne une certaine turgescence. Toutefois si ces pompes sont utilisées de manière intensive, elles risquent de léser les tissus du pénis et d’affaiblir à la longue la fermeté de l’érection.

Chirurgie pour agrandir le pénis

Il existe une technique chirurgicale qui donne l’illusion d’une augmentation de la taille du pénis. Elle consiste à couper le ligament qui suspend le pénis au bassin. Ce faisant le pénis va pendre un peu plus et sembler plus long. Cette intervention peut toutefois créer des problèmes lors de l’érection.

Chez les hommes obèses, le pubis étant proéminent, le pénis peut sembler très court. Certains chirurgiens, aspirent ces dépôts de graisse ce qui le rend plus apparent.

Pour augmenter le diamètre du sexe, certains plasticiens injectent de la graisse prélevée sur le patient lui-même. Ces injections aboutir à des formes irrégulières et asymétriques de l’organe. De plus, la graisse est en grande partie réabsorbée par le corps de sorte que l’effet n’est pas durable.