Douleurs et brulures de la vulve féminine

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Les femmes peuvent souffrir d'irritations sur les organes génitaux externes.

Il s’agit de brûlures, de démangeaisons, d’irritations ou de sensations d’écorchures qui se situent sur les lèvres à l'entrée du vagin. Ce problème rend non seulement les rapports sexuels difficiles mais aussi la marche les exercices physiques. Ils sont  même parfois incommodants dans la position assise.
 
Ces symptômes débutent souvent de manière subite et peuvent persister des mois et même des années. Ils peuvent perturber la vie quotidienne et l'harmonie du couple, voire conduire à des états dépressifs.

Quelles sont les causes des douleurs vulvaires ?

Plusieurs causes sont possibles :
  • Les infections par des mycoses ou des maladies sexuellement transmissibles.
  • Des irritations d’origine chimiques : savons, produits cosmétiques, déodorants ou lessive pour vêtements.
  • Des maladies de la peau
  • Des antécédents de traitements chirurgicaux
  • Des lésions nerveuses, des blessures ou des cicatrices, par exemple de déchirures lors d’accouchements.
  • Le diabète
  • Les lésions cancéreuses ou pré-cancéreuses.

Comment diagnostiquer les causes de cette démangeaison  ?

Votre gynécologue, après examen local, devra peut-être pratiquer un examen avec un appareil agrandissant, comme une loupe (colposcope) et faire des biopsies.

Comment traiter ces symptômes ou ces maladies de l'organe génital de la femme ?

Les traitements dépendent des causes. Parfois on va vous prescrire des crèmes désinfectantes ou de la cortisone (mais pas à long terme). Parfois on va vous donner des antidépresseurs si les causes sont des névralgies (ces médicaments modifient le seuil de la sensation douloureuse dans ce type de symptômes). D’autres fois on pourra pratiquer des injections ou un traitement au laser.
 
Si la cause est due à des spasmes musculaires du plancher pelvien, on vous fera des traitements de biofeedback, c'est-à-dire des exercices de contractions et relaxation des muscles pelviens (méthode de Kegel) Ces méthodes sont enseignées par des physiothérapeutes spécialisées.

Que peut-on faire par soi-même pour soulager les symptômes ?

  • Evitez d’utiliser des savons pour la toilette intime. Employer de l’eau du robinet. Ne pas appliquer des crèmes, des déodorants ou des huiles. Ne pas prendre des bains à bulles (jacouzzi).
  • Lavez fréquemment la région vulvaire avec de l’eau courante pour évacuer les sécrétions vaginale qui peuvent causer une irritation.
  • Portez des sous-vêtements en coton et des habits larges.
  • N’utilisez que des linges de toilette en coton écru, non parfumés.
  • Consultez en cas de pertes ou de rougeurs.
  • N'utilisez pas des crèmes ou des dispositifs contraceptifs locaux.
  • Rincez à l’eau courante les sous-vêtements après la lessive.
  • Ne gardez pas sur vous des vêtements humides (maillots de bains)  qui favorisent la prolifération des microbes et des champignons.