Baisse libido au féminin avec l’âge

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Dès la ménopause,  le taux d’œstrogènes en chute libre, provoque souvent une baisse de la libido, de manière très variable d’une femme à l’autre.

C'est dans l’ordre des choses puisque la femme n'est plus censée procréer. Toutefois,  la baisse du désir sexuel n’est pas qu’une question d’âge ou d’hormones, ça passe aussi par la tête.

Est-il possible pour un couple de retrouver le désir ? La réponse est oui. C’est non seulement possible mais nécessaire, car sans le désir il n’y a pas de vie. D’ailleurs, même dans les cas les plus graves, le désir n’est jamais totalement absent ; il est seulement bloqué ou endormi. (Willy Pasini, sexologue)

Les femmes doivent savoir qu’elles peuvent stimuler leurs hormones sexuelles

Comment contrer cette évolution naturelle ?

Il est possible de se faire prescrire des hormones, mais attention aux effets secondaires. Avant de prendre des androgènes qui favorisent les pulsions sexuelles, il est très important d’effectuer un bilan médical sérieux. En effet, les androgènes peuvent entraîner des effets indésirables, comme la pilosité et la chute des cheveux et bien plus encore.

Il y a des moyens naturels pour augmenter le taux d’oestrogènes

Le soja contient des phytoestrogènes (oestrogènes synthétisés par les plantes) nommés flavonoïdes. D’autres plantes contiennent des phyto oestrogènes importants, tels les lignanes dérivés du lin et des graines.

Les légumes, tels que les haricots, petits pois, oignons et brocolis contiennent des phytoestrogènes naturels, mais pas en quantité aussi importante que le soja et le lin.

La stimulation par l’exercice physique

L’impact de l’exercice physique sur les hormones sexuelles est important. L’exercice physique transforme la DHEA produite par les glandes surrénales en oestrogènes, ce qui signifie qu’à tout âge, une femme, peut augmenter sa production interne d’œstrogènes par un peu d’exercice.

La stimulation par des aliments aphrodisiaques

Les huîtres,  ont un effet aphrodisiaque car elles sont riches en zinc et ont un pouvoir stimulant. Le cresson ravive l’appétit sexuel.

L’alcool  est l’aphrodisiaque le plus immédiat pour autant que l’on n’abuse pas sur la quantité. Le champagne, a un effet particulièrement positif. (recette vin aphrodisiaque).

Le chocolat est reconnu comme aphrodisiaque en raison de la présence de phényléthylamine.

Les plantes, tout spécialement le ginseng est reconnu même par la médecine officielle pour tonifier la sexualité.

Les fleurs de Bach

Il s’agit d’essence de fleurs extraites de manière très délicate. Certaines sont recommandées pour aider les femmes qui ont des problèmes sexuels.