Vous ne digérez pas le lait ?

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Intolérance au lactose

C’est parce que vous produisez peu ou pas de lactase (enzyme qui permet de digérer le lait)  au niveau de votre intestin grêle, d’où votre intolérance au lactose entraînant des ballonnements, maux de ventre et diarrhées.

15 à 20 % de la population européenne digère mal le lait

La production de lactase est déterminée génétiquement. Par exemple, elle est  plus faible chez les populations du Sud que du Nord. Dans les populations africaines l’intolérance au lactose peut atteindre jusqu’à 75 % des individus et en Asie de l’Est jusqu’à 95 % de la population.

Les trois formes d’intolérance au lactose 

1) Celle qui  apparaît dès la naissance (la plus fréquente)
2) Celle qui  survient entre l’enfance et l’adolescence
3) Celle qui survient à l’âge adulte à la suite d’une maladie du système digestif ou de l’intestin grêle, comme par exemple la maladie de Crohn.  Elle peut également résulter d’une forte accélération du transit intestinal ou de l’absence d’un segment de l’intestin grêle, après une opération. On appelle alors cette situation le syndrome de l’intestin court.

Examen médical en cas d'intolérance au lait

Dans les cas sérieux, un examen médical comprenant des tests de tolérance au lactose, éventuellement des biopsies de l’intestin grêle s’impose  pour déterminer l’activité de la lactase.

Causes  de l'intolérance au lactose

L’intolérance au lactose est la conséquence d’une diminution de la production de lactase. Elle peut être soit génétique, soit la conséquence d’une maladie de la muqueuse intestinale. Il y aura alors une réduction de la production de lactase. Cette insuffisance de production empêche la digestion du lactose dans l’intestin.

Traitement de l'intolérance au lactose

Il convient, dans un premier temps, de réduire la consommation de lait. Mais il ne faut pas oublier que les produits laitiers constituent l’une des principales sources de calcium puisque 100 ml de lait contiennent 120 mg de calcium.  Les laitages sont une source importante de calcium mais aussi de calories et de protéines. Ils sont très utiles pour l’alimentation de  l’enfant mais aussi pour celle de l’adulte jeune, en particulier de la femme, qui constitue à l’adolescence les stocks de calcium osseux qui vont la protéger de l’ostéoporose.

En augmentant  petit à petit  la consommation de lactose,  la digestion peut s’adapter lentement. Cela n’est cependant pas la règle.

Afin de gérer de gérer son alimentation, il faut être conscient que certains plats préparés contiennent du lactose et il convient, bien entendu, de lire la composition de ces aliments sur l’emballage. 

Alimentation des personnes qui ne supportent pas le lactose

De nos jours on dispose d’un grand choix de produits sans lactose. Lors de la fabrication de produits laitiers acidifiés (yoghourts, lait acidulé), le lactose est en grande partie éliminé par les bactéries. Dès lors si le manque de lactase n’est pas trop important il sera possible de manger et de digérer ce type de produit. Lors de la fabrication des fromages à pâtes dures, le lactose est presque entièrement dégradé par la fermentation. Là aussi la plupart des sujets intolérants au lactose pourront consommer ce type de fromage. Par ailleurs les produits laitiers riches en probiotiques sont bien tolérés. Les probiotiques sont capable de digérer le lactose dans le côlon et donc de diminuer les symptômes.

Vous pouvez également ajouter à la nourriture la lactase manquante au niveau de l’intestin sous forme de capsules ou de poudre.

Vous pouvez aussi prendre des médicaments à base de lactase une demi-heure avant la consommation de produits laitiers. Ils améliorent considérablement la tolérance au lactose des produits laitiers.  Les doses varient d’une personne à l’autre et il convient de les tester. Plusieurs préparations sont disponibles dans le commerce et en vente libre.

Intolérance au gluten, maladie coeliaque

Allergie ou intolérance alimentaire ?

Gluten et diarrhées