Réactions allergiques possibles avec les plantes ou épices

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Epices-diversesLes plantes, les épices : nos amies ou nos ennemies ?

Prenez le curare, c'est à la fois un poison mortel utilisé par les Indiens d'Amazonie et un médicament utile au relâchement musculaire lors des opérations, utilisé tous les jours par les anesthésistes.

Depuis l'antiquité de nombreuses plantes ont été utilisées comme médicaments. Les sociétés pharmaceutiques utilisent d'ailleurs le principe actif de nombreuses plantes dans de nombreux médicaments (la digitale et le principe actif de l'aspirine tirée de la reine-des-prés) (voire les produits qui soignent tout)

On croit bien souvent que l'on peut consommer les plantes sans danger. Sachez toutefois, que les plantes peuvent être souvent toxiques ou allergisantes. La toxicité d'une plante touche tout le monde. C'est une question de dose. L'allergie, en revanche ne se déclenche, a des doses même minimes, uniquement chez des personnes prédisposées.

Ces plantes toxiques ou allergisantes, sont de plus en plus utilisées en cuisine et en médecine naturelle. Voici quelques exemples de plantes, aux multiples propriétés curatives, pouvant cependant provoquer des allergies chez certaines personnes :

Dans un premier temps, il n'est pas évident de trouver le coupable en cas de réactions allergiques car on ne les consomme rarement pure mais avec d'autres aliments.

Les allergies se manifestent de plusieurs manières. Elles vont de l'allergie respiratoire (asthme, Oedème de Quincke) aux problèmes digestifs (nausée, vomissements, diahrée) en passant par les réactions cardiovasculaires (malaise, évanouissement, choc).

Parmi les produits provoquant le plus souvent ces réactions on trouve de pollen de certains composés, comme l'armoise ou la tanaisie et par certaines plantes de la famille des lauracées, dont la cannelle utilisée par les boulangers pâtissiers, les fabriquant de bonbons et le personnel de cuisine en général. Chez les consommateurs, les produits le plus souvent mis en cause sont le sésame, le cumin, l'ail, le curry, la moutarde et le paprika.

Découvrir le produit responsable de l'allergie est d'autant plus difficile qu'il existe des réactions croisées. Cela signifie, par exemple qu'une personne allergique au pollen de bouleau peut développer une allergie en consommant du céleri ou des épices. Il s'agit dans ces cas de réaliser une véritable enquête policière pour découvrir le responsable.

Source: tribune médicale no 47 du 25 novembre 2011

Ce que vous devez savoir avant d'utiliser les plantes médicinales 

Dictionnaire des plantes médicinales