Se soigner naturellement par le bain dérivatif

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
{

Le bain dérivatif est une méthode qui ne coûte rien, sans risques, sans effets secondaires.bain-drivatif

Si vous avez quelques surcharges, poids, cellulite, le bain dérivatif peut aider.…Vous pourriez même retrouver la couleur de vos cheveux naturels si vous avez des cheveux gris.

Vous ne risquez rien d’essayer !

C’est au siècle dernier que Louis Kuhne a découvert, grâce à son chat, le bain dérivatif en constatant qu’en se léchant l'animal se soignait. Quant à lui il souffrait d’une maladie des poumons et après avoir testé pendant quelque temps le bain dérivatif, des changements s’opérèrent et par la suite il a attribué sa guérison à cette thérapie naturelle.

Bien plus tard, France Guillain a réactualisé cette méthode en donnant de nombreux exemples d’applications, dans son livre « les bains dérivatifs ». Dans son ouvrage elle donne de nombreux témoignages de personnes qui ont bénéficié de cette formidable thérapie naturelle. Elle est également très honnête dans le sens où elle précise bien que le bain dérivatif ne remplace pas le médecin.

Voici un exemple tiré de son livre :

Moi, ton truc, j’y croirai le jour où ça me fera dormir ! me lança Pascal, chef d’entreprise, 33 ans en 1979 à Manille, tandis que j’expliquais à sa femme comment perdre du poids en se mouillant le sexe à l’eau froide.

S’il y a un effet dont la rapidité et l’efficacité étaient absolument garanties, c’était bien celui-là ! Sans problème : tu peux essayer ! Mais tu le fais vraiment sérieusement, régulièrement. Dès les premiers jours tu verras les effets.

Tu ne connais pas mon cas ! Ca fait deux ans que je suis insomniaque, que je n’arrive pas à dormir sans somnifères de plus en plus puissants. C’est même très grave. Mais le médecin m’oblige à m’arrêter un mois de temps en temps, et justement, dans quelques jours, la galère va commencer. Parce qu’alors moi, rien ne me fait dormir. Tu entends bien : Rien !

Pour cet ancien major de grande école, dormir grâce au Bain dérivatif, c’était franchement impossible, une aberration. Du haut comique. Pourtant la privation médicale obligée de ses somnifères le força à essayer.

Je le revis quelques jours plus tard. Sans vraiment me féliciter – car au fond j’avais gagné – il m’avoua qu’il ne comprenait vraiment rien au fonctionnement de mon truc, mais depuis une semaine qu’il le faisait, il dormait ! Je sais que ça fait au moins ça. Quant au reste, tant que j’ai pas vu, je n’y crois pas .

Il se trouve que moi aussi j’ai fait des études supérieures, scientifiques, et que j’ai l’habitude de ne croire que « ce que je vois » Mais je ne ferme jamais les yeux. J’utilise tous les moyens possibles et imaginables, pour essayer de voir mieux. C’est tout. J’observe, j’essaie, de réfléchis, je constate, je déduis, j’écoute mieux.

Les effets du bain dérivatif sur la santé

Comment pratiquer un bain dérivatif