Les radicaux libres attaquent chaque jour nos cellules

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Qu’est-ce que les radicaux libres ?

C’est le Dr Harman, un médecin américain, qui, en 1954 a développé la théorie des radicaux libres et de leurs effets sur le vieillissement. Une théorie qui, aujourd’hui, est admise dans la communauté scientifique.  Il a mis en évidence leurs effets sur le vieillissement et sur la santé en général.

Pour comprendre ce qui suit un petit rappel : le corps est formé de cellules, dont les constituants sont formés de molécules, elles-mêmes construites avec des atomes.

On appelle radical libre un atome ou une molécule qui possède un ou plusieurs électrons non accouplés. Ces électrons non accouplés sont alors libres pour se combiner avec de nombreux autres atomes ou molécules. Ces combinaisons déclenchent des  réactions chimiques néfastes pour l’organisme.

D’où proviennent les radicaux libres ?

Les radicaux libres apparaissent lorsque les atomes ou les molécules sont soumis à des sources d’énergie puissantes (irradiation, chaleur, etc..)  Dans le cadre de l’organisme il s’agit de réactions dites d’oxydo-réductions, c’est-à-dire de réactions chimiques au cours desquelles des électrons sont transférés d’une substance vers un élément oxydant et cela en présence d’oxygène. Dans le corps cela se produit dans le cadre de la respiration ou du système immunitaire. Mais la fumée de cigarettes ou l’exposition au soleil (rayon ultra-violets) produisent également des radicaux libres.

Comment agissent les radicaux libres dans l’organisme ?

Les radicaux libres vont attaquer, déstabiliser chimiquement et même détruire des composants des cellules humaines ou des composants chimiques comme les protéines ou les acides gras. L’organisme  va s’efforcer de réparer ces dégâts mais il n’y parvient que partiellement d’où, au final, vieillissement du corps (peau, muscles, organes). C’est cette hypothèse que le Professeur Harman a faite. Des chercheurs sont même allés plus loin en essayant d’expliquer les maladies dégénératives voire les cancers par ces attaques des radicaux libres.

Quels sont les effets des radicaux libres dans l’organisme ?

Les altérations ou les destructions produites dans l’organisme vont aboutir à :

  • Altération ou destruction des cellules de la peau provoquant des rides et une perte d’élasticité de la peau.
  • Altération des acides gras et du cholestérol qui vont se déposer dans les artères pouvant conduire aux maladies cardiovasculaires (infarctus,  troubles circulatoires dans les membres inférieurs ou le cerveau).
  • Altération des cellules oculaires provoquant la cataracte.
  • Altération de l’ADN cellulaire provoquant des cancers.

Que faire pour éviter l’effet dévastateur des radicaux libres ?

Il n’est jamais trop tard pour intervenir, en fournissant à l’organisme des antioxydants. Ce sont des substances qui bloquent ou diminuent l’oxydation donc les lésions d’autres molécules.

Quelles sont  les substances anti-oxydantes ?

Ce sont essentiellement le glutathion, les polyphénols et les vitamines A, C et E .

Normalement une alimentation saine comporte les antioxydants suffisants pour lutter contre les phénomènes de destruction. Elle doit fournir les vitamines A,C et E que l’on trouve dans les poissons, les céréales et la viande. Les polyphénols (flavonoïdes, tanins, et) se trouvent dans les fruits et les légumes.

Il est important de privilégier une alimentation composée de fruits et de légumes. N’hésitez pas à abuser de l’oignon si vous l’aimez et qui est un véritable antioxydant, ainsi que du thé vert.

Des études ont-elles réellement démontré un effet des traitements anti-oxydants soit comme compléments alimentaires soit par une alimentation naturellement riche en de tels produits ?

De nombreuses études ont été réalisées. Leurs résultats sont discordants. En résumé on pense que les compléments alimentaires sont inutiles voire nuisibles alors que les régimes contenant des fruits et légumes riches en anti-oxydants sont efficaces pour prévenir le vieillissement des organes, les maladies cardio-vasculaires  et même la survenue de cancers. Le régime sur lequel étaient basées ces études était le régime crétois.