Les édulcorants et leurs effets secondaires

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
 

Edulcorants, sucres et autres adoucissants...

L’augmentation de la fréquence de l’obésité et du diabète a poussé la recherche à trouver d’autres solutions que le sucre pour adoucir les aliments et les boissons. On a ainsi créé de faux sucres ou édulcorants qui possèdent moins de calories, ne provoquent pas de caries dentaires et n’aggravent pas le diabète.

Les édulcorants naturels

Lorsque nous parlons de sucre nous faisons référence au saccharose. Il s’agit de l’association d’une molécule de glucose à une molécule de fructose.

Le saccharose est extrait du suc de betterave ou de canne à sucre. Non seulement il sucre mais il donne brillance, éclat et croustillant aux produits dans lesquels il se trouve.

Le glucose est obtenu à partir de l’amidon. Il sucre moins que le saccharose.

Le fructose est présent dans les fruits et le miel. Il a un pouvoir plus « sucrant » que les deux autres de sorte qu’il représente un avantage pour les fabricants puisqu’il en faut moins pour obtenir les mêmes effets.

Pouvoir sucrant : faible

Effets secondaires des édulcorants naturels : calories, caries, effet laxatif.

Les édulcorants de masse

Dans ce groupe se trouve le sorbitol, le mannitol et le xylitol. Ils ne provoquent pas de carries de sortes qu’ils sont utilisés fréquemment en confiserie dans les bonbons et les chewing-gomme dit sans sucre.

Pouvoir sucrant : moyen.

Effets secondaires des édulcorants de masse : calories, ballonnements, diarrhées.

Les édulcorants de synthèse

Ce sont des édulcorants artificiels, très « sucrant », sans apport calorique. Dans ce groupe on trouve les cyclamates, l’aspartame et l’acesufame.

Les édulcorants de masse et les édulcorants de synthèse sont classés parmi les additifs alimentaires par l’ordonnance sur les denrées alimentaires.

Pouvoir sucrant : fort

Effets secondaires des édulcorants de synthèse : arrière-goût amer, réactions allergiques

Polémique et controverse sur les édulcorants de synthèse

Il existe une controverse au sujet d’une éventuelle stimulation de l’appétit par la prise d’édulcorants. Plusieurs études ont montré que les utilisateurs d’édulcorants ont un poids supérieur au non utilisateurs. On pense que les utilisateurs se disent que puisque c’est light on peut en manger plus ce qui au total est néfaste.

Chez les diabétiques les édulcorants de table sous forme de comprimés ou de poudre, n’ont aucun impact sur la glycémie et par conséquent sont utiles dans la prise en charge de la maladie.

En conclusion, les édulcorants sont une aide dans la mesure où le pouvoir sucrant étant plus élevé et la teneur en calories faibles, ils évitent de consommer des sucres naturels. Mais ils ne sont pas sans effets secondaires et il ne faut pas qu’ils soient un alibi pour ne pas suivre en parallèle un régime équilibré.