Les cures de jeûne du docteur Walter Habicht

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Walterwhabicht 1Présentation de Walter Habicht au stand du CERM « Santé et bien-être 
C’est depuis des temps immémoriaux que l’homme pratique le jeûne  

Depuis les premiers hommes jusqu’à maintenant pas tout le monde avait toujours à manger – notre corps est donc bien préparé à des pauses de nutrition de courte, moyenne, et même de longue durée.

La nature nous n’a pas faits pour manger très régulièrement plusieurs fois par jour pendant toute la vie, comme c’est la règle dans les régions privilégiées du monde actuel.

Dans  toutes les grandes cultures du monde, le jeûne a eu, et a encore, sa place importante comme pratique religieuse et également médicale dans  un sens large du mot, donc thérapeutique. Je mentionne le carême chrétien, le ramadan musulman, et les pratiques en Inde ; je mentionne le jeûne de 40 jours du Christ pour résister à la tentation de Satan, les jeûnes fréquents de Mahatma Ghandi, et j’en passe. 

Aujourd’hui le jeûne est défini  comme abstention volontaire de nourriture, complète ou partielle, pendant une durée définie de courte, moyenne ou longue durée.

Le jeûne d’un jour, de quelques jours, et même d’une semaine ne pose pas de problème médical si le jeûneur est en bonne santé, donc ne souffre pas de maladie manifeste.

Mais il existe également des écoles de jeûne thérapeutique médical à l’intention de traitement de toute une série de maladies (par exemple le « syndrome métabolique » – obésité + diabète type 2 + hypertension artérielle + maladie cardiovasculaire), avec suivi en hospitalier, souvent pendant 2 à 3 semaines. En Allemagne et en Russie il y a une longue tradition du jeûne thérapeutique qui y est accepté comme discipline médicale et pratiquée dans plusieurs cliniques (voir bibliographie).

Ici nous parlons du jeûne non médicalisé, appelé aussi jeûne préventif, pratiqué en privé ou dans des groupes avec animateur, souvent durant une semaine, comme par exemple « jeûne et randonnée » en France. En Allemagne il y a environ 2 millions de personnes qui pratiquent régulièrement le jeûne préventif.

Le jeûne à l’eau étant le plus efficace, il y a néanmoins plusieurs programmes de jeûne, dont la plupart recommande la prise de quelques bouillons de légumes, des jus de fruits, des tisanes, un peu de miel (voir la bibliographie).

Pendant le jeûne de quelques jours jusqu’à une semaine on peut travailler, sauf du travail physique exigeant. Mieux vaut s’offrir une semaine de vacances, de repos pour le corps et pour l’âme –, on a moins de force physique, mais on est plus calme, on arrive finalement à lâcher prise et sortir du stress, on pense plus clair, on arrive a prendre du recul, on devient ouvert pour l’essentiel de la vie, on s’interpelle par rapport à ses projets dans la vie, on devient prêt à changer les habitudes nocives (nourriture, attitudes envers les gens, envers le travail), on devient capable de changer des choses importantes dans la vie, on s’ouvre au spirituel, à Dieu.

Selon mon expérience et conviction, le jeûne, correctement appliqué, peut tout à fait guérir nombre de maladies, ou il a au moins un puissant impact sur la guérison spontanée ou induite par la médecine curative.

Ici, nous parlons avant tout du jeûne « préventif », « récréatif », en tant que style de vie, hygiène de vie, de certains parleraient même de « wellness ». En soi, il a un impact préventif sur la santé, aide à empêcher la manifestation des maladies dites de la civilisation, les maladies chroniques. Pour ces maladies, la médecine naturelle, mais également les nouvelles recherches biologiques hautement scientifiques, montrent que le style de vie et la manière de se nourrir contribuent largement à l’apparition des  maladies chroniques.

Mais le jeûne ouvre le chemin vers une prise de conscience pour vivre autrement, en ce qui concerne le physique, la nourriture, la psychologie, les attitudes dans la vie de chaque jour, le spirituel. Et c’est ceci qui a un grand impact pour prévenir les maladies chroniques.

Depuis quelques décennies un nombre grandissant de gens se nourrit de moins en moins selon les besoins de notre organisme. Une semaine de jeûne avec un animateur instruit est la meilleure occasion pour l’apprendre de nouveau.

Pour savoir plus du jeûne je recommande le livre de Gisbert Bölling, Le jeûne (voir bibliographie).

Bibliographie :

Gisbert Bölling, Le jeûne, Edition La Plage, Sète, 2004, ISBN : 978-2-84221-121-9 : Ce petit livre de 125 pages livre la meilleure description du jeûne en France, en tenant compte des traditions américaine, allemande et russe.

Film de Sylvie Gilman et de Thierry Lestrade du 28 mars 2012 sur Arte, présentant des recherches en Californie sur la pratique des Cliniques de jeûne en Allemagne (Ueberlingen au bord du lac de Constance) et la tradition du jeûne, également dans des cliniques, en Russie (Goriatchinsk au bord du lac Baïkal dans la République de Bouriatie).

H. M. Shelton, Le jeûne, Edition Le Courrier du Livre, 1970, traduction de l’Américain : Très détaillé, décrit les expériences dans la Clinique de l’auteur, se réfère à des discussions entre les premiers hygiénistes (thérapeutes qui veulent prévenir ou guérir des maladies en changeant le style de vie, en particulier la façon de se nourrir).

Christian Kuhn, Heilfasten – Fasten nach der Buchinger-Methode (Le jeûne thérapeutique selon Buchinger), Heilsame Erfahrung für Körper, Seele und Geist (expérience salutaire pour le corps, l’âme et l’esprit), Books on Demand GmbH, Norderstedt, ISBN 978-3-8334-8911-2. En allemand. Tient compte du purement médical, de la psychosomatique, de la philosophie orientale et chinoise, du spirituel –  une vue qui intègre tout les aspects du sujet et visions (une vue holistique).

L’Evangile Essénien de la Paix, livre 1, traduit par Edmond Bordeaux Szekely, Editions Ambre, ISBN 978-2-84639-086-6 : C’est un enseignement dit de Jésus qui décrit en tout détail comment guérir par le jeûne. Même si les théologiens se disputent s’il s’agit vraiment de Jésus Christ comme auteur de cette prédication, ceci reste un texte étonnant de grande valeur et de toute actualité.

А. Н. Кокосов, Разгрузочно-диетическая терапия (лечебное голодание), руководство для врачей, издательство « СпецЛит », Санкт-Петербург, 2007.

Le Dr Walter HABICHT est médecin psychiatre. Il a 61 ans, a une longue expérience en psychiatrie et psychothérapie hospitalière et ambulatoire, travaille depuis 8 ans dans le service de l’Assurance Invalidité en tant que conseil et expert, et depuis lors ne consulte pas et n’a pas d’ordination.  Il est instructeur jeûne et randonnée UGB (Allemagne). Il est membre de la Société médicale allemande pour le jeûne thérapeutique et la nutrition (ÄGHE).

Contact : Walter Habicht, Les Rocailles, La Monta, Rte du Vallon 29, C.P. 41 1986 Arolla. Tél. 079 375 16 00. E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.