La cigarette, pas de dangers pour la santé ?

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Est-ce que pour vous fumer est un plaisir ?

Vous avez commencé à 14-15 ans, cela reste pour vous un plaisir quelque chose de cool et puis tous vos amis fument.

Autrefois on attribuait au tabac des vertus médicinales, Catherine de Médicis aurait même soigné ses migraines avec les feuilles de tabacs.

Evaluation de votre dépendance à la cigarette

Alors pourquoi arrêter de fumer ?

Il y a plus d'un milliard de fumeurs dans le monde et la moitié mourront prématurément des maladies suivantes :  

Même sans maladie, les statistiques disent que le tabac raccourcit la vie de :

  • 13,2 ans pour les hommes
  • 14,5 ans pour les femmes

Si les goudrons que l'on trouve dans les cigarettes favorisent le cancer, la nicotine favorise l'addiction.

Les mécanismes de la dépendance de la cigarette

Chez le fumeur, la nicotine sanguine arrive dans le coeur gauche et très rapidement au niveau du cerveau et c'est là que tout se passe! La nicotine se fixe sur un récepteur qui joue un rôle essentiel dans le survenue du phénomène de dépendance. Le récepteur nicotinique de l'acétylcholine. Cette liaison entre la nicotine et son récepteur se produit au fin fond du cerveau, dans une structure appelée le système mésolimbique. La substance nicotine agit en augmentant la libération de dopamine au niveau du système mésolimbique, en participant à ce que l'on appelle le circuit de récompense. Ce phénomène est le même pour toutes les drogues.

La composition chimique du tabac

La composition chimique des cigarettes est d'une grande complexité. Il y aurait plus de 2000 substances chimiques dans une cigarette éteinte et allumée passent dans la fumée plus de 4000 composés chimiques. Chacune de ces substances a sa toxicité propre, favorisant tel ou tel cancer. Si l'on s'intéresse aux agents cancérigènes pour le cancer des poumons, la cigarette contient 40 substances cancérigènes dont 9 sont classées dans le groupe 1, c'est-à-dire dans les produits les plus dangereux.

Les dangers de la fumée

Si vous fumez un paquet par jour, pendant 1 ans, vous absorbez l'équivalent de deux pots de yoghourts de goudron. Ce groudron n'est pas un produit chimique unique, mais contient toutes les substances plus ou moins toxiques contenues dans la fumée. On trouve des métaux comme le plomb, le mercure, le cadnium ou encore le polonium – 210 mais aussi des hydrocarbures comme le benzène, le toluène, le formaldéhyde, des nitrosamines, autant de substances connues pour leur action cancérigène. Le polonium-210 est une substance radioactive particulièrement toxique. L'empoisonnement à Londres en 2006, d'Alexancre Litvinenko, ancien lieutenant colonel des services secret russe, a été une réussite grâce au polonium-210.

Le fumeur d'un paquet et demi par jour reçoit chaque année une dose de radiations équivalente à 300 cent radiographies pulmonaires.

Arrêter de fumer, pas si facile, mais c'est jamais trop tard pour arrêter

  • Une personne qui arrête à 60 ans, augmente son espérance de vie de 3 ans
  • Une personne qui arrête à 50 ans, augmente son espérance de vie de 6 ans
  • Une personne qui arrête à 40 ans, augmente son espérance de vie de 9 ans
  • Une personne qui arrête à 35 ans, survie identique à une personne qui n'a jamais fumé

Les gros fumeurs qui arrêtent le tabac ont de grands risques de rechute. On peut quantifier le syndrome de dépendance en s'évaluant selon le test de Fagerstrom.

Les procédés pour arrêter de fumer

Ils sont nombreux mais peu se révèlent efficaces.

D'après les spécialistes, les substituts nicotiniques (spray nasal, patch, comprimés, chewing-gum, aérosol) seraient les meilleurs pour « décrocher ». Le bupropion (Zyban), à la base un antidépresseur, et la varénicline (Champix) se sont également montrés efficaces.

Pour mettre toutes les chances de son côté, le fumeur doit parfois conjuguer toutes les techniques qui marchent: les médicaments, l'aide du médecin et parfois aussi les psychothérapies individuelles (thérapies comportementales).

On peut encore citer l'hypnose et l'acupuncture, dont l'efficacité n'a pas vraiment été démontrée. Cela peut marcher pour certains et pas pour d'autres.

Le champix un médicament reconnu contre  le tabagisme 

D'après des études cliniques sérieuses, le taux de réussite du Champix est supérieur à celui du  Zyban, le seul autre traitement sous ordonnance reconnu à ce jour. Dans trois études récentes, le Champix s'est avéré trés efficace en réduisant l'envie de fumer ainsi que les symptômes de sevrage pendant une période de 6 mois.  Consultation gratuite en ligne pour l'achat du Champix .

Il est toutefois recommandé de consulter votre médecin ou de profiter de la consultation en ligne (lien ci-dessus) particulièrement si vous êtes soigné pour des problèmes psychiatriques ou cardio-vasculaires.  

altalt