Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Qu’est-ce que la cigarette électronique ?

La cigarette électronique (ou e-cigarette)  a été inventée et commercialisée en Chine en 2003 et depuis 2006 commercialisée également en Europe et aux Etats-Unis.
De nombreux modèles de formes, de tailles et de couleur différentes sont proposés sur le marché.  Certains sont jetables, d’autres sont rechargeables.
 
Le principe de l’e-cigarette est de diffuser la nicotine à une vitesse plus lente que celle de la cigarette, mais un peu plus rapide que celle des substituts nicotiniques comme les gommes à mâcher ou les pastilles à sucer.  L’e-cigarette dégagerait de 500 à 1400 fois moins de nitrosamines qu’une vraie. Elle serait donc moins toxique. Elle n’aurait aucun effet négatif sur la fonction cardiaque (mis à part une légère augmentation de la pression artérielle). Toutefois on manque encore de recul et on ne connaît pas les effets à long terme.

Qu’en est-il de la fiabilité des fabricants ?

Certains fabricants prétendent que leurs e-cigarettes ne contiennent pas de nicotine. Que contiennent-elles vraiment ?  Y a-t-il suffisamment de contrôle ?  Ces questions n’obtiennent pas de réponses claires.

L’avis de l’OMS (19 septembre 2008)

«L’OMS ne dispose pas de preuves scientifiques permettant de confirmer l’innocuité et l’efficacité du produit. Les entreprises qui le commercialisent devraient immédiatement retirer de leurs sites web et autres matériels d’information toute indication laissant supposer que l’OMS considère ces cigarettes comme un moyen efficace et sûr de sevrage tabagique.»

Lire la suite de l'article de l'OMS

Depuis 2008 des études ont montré que l ‘e-cigarette contient bien des produits comme le tabac mais à des doses infiniment plus faibles. Ces cigarettes devraient être moins néfastes pour la santé. Toutefois d’autres études devraient le confirmer.

Est-ce que la e-cigarette permet d’arrêter la fumée ?

Il est certain que cela permet aux grands fumeurs de diminuer leur consommation de tabac. Ainsi elle aide à diminuer, voire à arrêter la cigarette. Selon le Dr Polosa, la e-cigarette double les chances d’arrêter de fumer après un an. Une étude sur 100 personnes, dirigée par le Dr Jacques Granger, pneumologue, a démontré que la e-cigarette permet à 72 % des fumeurs de diminuer leur consommation et à 11 % d’arrêter le tabac. Pour le Pr Jean-François Etter, de l’Université de Genève, elle aide à diminuer le tabac et elle est plus efficace que les substituts nicotiniques utilisées jusqu’ici.
 
Bien que l’innocuité de l’e-cigarette n’ait pas été totalement démontrée il semble raisonnable de penser qu’elle est beaucoup moins dangereuse que les produits contenant du tabac.  De plus elle  permettrait au fumeur d’arrêter de fumer en douceur et avec les avantages suivants :
  • Réduire la consommation de cigarette rapidement
  • Contrôler le taux de nicotine et le diminuer progressivement
  • Faire des économies (moins cher que la cigarette)
  • Pas d’effets de manque  grâce à la nicotine contenue dans le liquide
  • Plus de mauvaises odeurs sur les vêtements et dans la maison
  • Moins dangereuse pour l’entourage car elle ne dégage pas de fumée

Quelle est la composition de la cigarette électronique ?

Il s’agit d’un liquide composé de propylène glycol (PG) et/ou de glycérine végétale (VG), d’arômes alimentaires, d’un peu d’eau et d’alcool. La nicotine est optionnelle et proposée à différents dosages (jusqu’à 19 mg/ml. Le PG et la VG sont des substances liquides, légèrement visqueuses, incolores, inodores et utilisées depuis très longtemps dans les industries alimentaires, cosmétique et même pharmaceutiques, mais pas pour l’inhalation.