Acupuncture et cancer, quels bienfaits

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Le corps est soumis à des énergies qui circulent dans des canaux spécifiques : les méridiens, qui sont interconnectés entre eux

La médecine chinoise répertorie 12 méridiens dont 6 partent d’un organe et 6 d’un viscère et 8 autres qui existent en dehors de tout organe ou structure anatomique définie. Les méridiens ont été authentifiés par des techniques médicales modernes. Il existe 2000 points le long de ces méridiens, où l’on peut poser les aiguilles.

Pour la médecine chinoise, le corps sain fonctionne en équilibre entre deux grands types d’énergie : le yin et yang. Un déséquilibre dans la circulation de ces énergies dans les différents méridiens provoque des troubles dans les fonctions des organes auxquels ils se rattachent.

Il existe plusieurs méthodes permettant d’intervenir sur les énergies pour rétablir ces équilibres et par conséquent un fonctionnement harmonieux des organes.  Ces méthodes interviennent sur les canaux d’énergies, les méridiens, en des points bien précis. Les plus utilisés sont :

  • Acupuncture (stimulation par une piqûre avec ou sans mobilisation de l’aiguille)
  • Acupressure (stimulation par la pression)
  • Moxibustion (stimulation par la chaleur)

Acupuncture et cancer

Les effets de l’acupuncture chez  les personnes atteintes d’un cancer ont été évalués dans de nombreuses études. La FDA (food and Drug Administration, organe qui délivre le droit d'utiliser les médicaments aux USA) a reconnu l’acupuncture comme une méthode de traitement médical valide en 1996. L’acupuncture est utilisée dans de nombreuses maladies.

Dans les cancers ont l’utilise surtout pour le traitement des symptômes en cas de :

  • Douleur
  • Fatigue
  • Nausées et vomissement induits par la chimiothérapie
  • Perte de poids
  • Anxiété et dépression
  • Insomnie
  • Perte d’appétit
  • Bouche sèche

Bouffées de chaleur et rougeurs avec certains traitements

Chez les personnes souffrant d’un cancer l’acupuncture provoque des réponses au niveau des cellules nerveuses, et du cerveau. Ces réponses consistent en excrétions de protéines, d’hormones et d’autres substances chimiques dans le cerveau qui contrôlent nombre de fonctions dans le corps. Ainsi l’acupuncture a des effets indirects sur la pression artérielle, la température du corps, le système immunologique qu’elle stimule et la libération d’endorphines qui calment les douleurs.

Etudes sur les effets de l’acupuncture chez les cancéreux

En 1997 le NIH (National institutes of Health)  aux USA a mené des études sérieuses qui ont donné les résultats suivants :

  • Système immunologique : modification de la réponse immunologique

  • Douleur : Réduction de la douleur due aux cancers chez de nombreux patients testés. Cela s’est traduit par l’arrêt ou une importante diminution des médicaments anti-douleurs conventionnels.

  • Nausées et vomissements dus aux traitements : C’est sur ces symptômes que les effets de l’acupuncture ont été les plus marqués. De plus on remarque que l’usage de vitamine B6 en association avec l’acupuncture en renforce encore les effets bénéfiques.

  • Douleurs dues aux inhibiteurs de l’aromatase (médicament utilisé dans le traitement du cancer du sein). Nette diminution des douleurs musculaires ou articulaires induites par ce médicament.

  • Diminution des bouffées de chaleur chez les personnes traitées pour les cancers du sein et de la prostate.

  • Diminution de la fatigue chez les cancéreux : des études bien conduites ont objectivé une bonne diminution de la fatigue par l’acupuncture.

  • Amélioration de la sécheresse de la bouche chez les personnes traitées par radiothérapie.