Excès de poids à cause de la thyroïde et de l'hypophyse

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

L’excès de poids est le plus souvent dû à une alimentation trop riche ou trop abondante

Et là on connaît tous les difficultés à suivre des régimes. Toutefois il existe aussi des causes qui n’ont rien à voir avec des erreurs diététiques. Ce sont celles résultant de maladies des glandes endocrines ou celles qui accompagnent la prise de certains médicaments.
 
Les principales maladies des glandes endocrines impliquées dans la prise de poids sont celles liées à la thyroïde ; celles en rapport avec un mauvais fonctionnement de la glande hypophyse et le diabète
 
Thyroïde :
C’est une glande qui est située à la base du cou. Elle produit des hormones  (T3 et T4) qui gèrent les besoins en calories de l’organisme. C’est ce que l’on appelle le métabolisme basal de l’organisme.
Si la thyroïde ne travaille pas assez, le corps utilise moins de calories, et par conséquent on prend du poids. On souffre alors d’hypothyroïdie. A part la prise de poids l’hypothyroïdie provoque bien d’autres symptômes. A part la prise de poids, les principaux sont : une grande fatigue ; des difficultés de concentration, des troubles de la mémoire, un ralentissement des réactions,  une sensation de froid et de la constipation.
 
Les causes de l’hypothyroïdie sont essentiellement le manque de iode et les infections ou les inflammations. Le manque de iode étaient fréquent  dans les pays éloignés de la mer comme les Alpes ou les Andes. Chez nous cette cause n’existe plus car on ajoute systématiquement du iode au sel de cuisine. Les personnes qui souffraient de cette maladie développaient un goitre. On les appelait les goitreux ou les crétins (des Alpes) à cause des symptômes mentionnés ci-dessus.
Les maladies inflammatoires ou infectieuses (Thyroïdite) se soignent très facilement par un apport d’hormones de remplacement.
Si les hormones sont en excès on produit alors une hyperthyroïdie. Cette maladie a tous les symptômes inverses de la précédente. Sur le poids, en particulier, on obtient un amaigrissement. Certains médicaments pour maigrir que l’on trouve sur le net contiennent des hormones thyroïdiennes. On va certes maigrir mais à quel prix ! Nervosité, tremblements, excitations, diarrhées, etc…
 
Hypophyse :
C’est une glande qui se situe dans le cerveau. Elle produit toute une série d’hormones qui elles-mêmes vont stimuler des glandes situées ailleurs dans le corps. Une de ces hormones règle la sécrétion de cortisol (la cortisone naturelle produite par le corps) au niveau des glandes surrénales (situées sur les reins comme leur nom l’indique). Si la stimulation est exagérée on aura une sécrétion excessive de cortisol. Le cortisol, comme la cortisone prescrite sous forme de médicament, va provoquer une prise de poids. Dans ce cas la graisse se répartit surtout sur le tronc, la nuque et le visage. Elle s’accompagne souvent d’une hypertension artérielle.
 
La cause la plus fréquente est une tumeur bénigne de l’hypophyse ou des surrénales. On les traite par la chirurgie ou par des rayons (radiothérapie)