Grossir fait vieillir et vivre moins longtemps

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Le poids normal devrait se situer entre 18 et 25 de IMC (index de masse corporelle)

Surpoids : entre 25 et 30

Obésité  : IMC supérieur à 30

Une étude du JAMA "The Journal of the Americain Medical Association" a montré que les personnes avec un poids légèrement supérieur à la norme (index 25 à 30 %) avaient  une espérance de vie de 6 % supérieure à celles avec un poids normal. Toutefois il existe aussi des constations scientifiquement prouvées et jamais remise en question, que :

  • le surpoids est un facteur de vieillissement

  • les problèmes de santé augmentent proportionnellement au poids

Plus le poids est élevé et plus on s'expose au phénomène d ’insulinorésistance. (état dans lequel l’insuline est empêchée de faire baisser la glycémie ) et donc au diabète. Une normalisation du poids fait souvent faire disparaître cette résistance et corrige le diabète

En réduisant le poids on peut préserver sa santé mais également paraître plus jeune, plus  vif intellectuellement, plus en forme et vivre plus longtemps. Un surplus de 4,5 kg de graisse peut accroître les risques de maladies cardiovasculaires, de diabète, et de nombreux cancers.

Manger moins ne signifie pas malnutrition

Pas question de manger moins !  Mais au contraire manger plus en choisissant des aliments pauvres en calories apportant tous les nutriments dont le corps à besoin.  En  évitant des surcharges alimentaires on limite les radicaux libres qui endommagent les cellules. Les défenses anti-âge peuvent donc se renforcer.

Quels sont les secrets d'une alimentation équilibrée ?

Règle no 1 : diminuez les calories et surveillez votre balance

Les  japonais de l’Ile d’Okinawa, célèbres pour leur longévité, mangent 40 % de calories en moins que nous.  Bien entendu les besoins  caloriques varient si vous êtes un homme, ou une femme et en fonction de vos activités physiques.

Règles no 2 : dépenser des calories. Pour cela il faut faire de l’exercice, autrement dit bougez.

Règle no 3 

Evitez les mauvais glucides. Tous les aliments contenant du sucre raffiné sont à remplacer le plus possible par  des fruits, des légumes, et des céréales qui ne surchargent pas le système insulinaire.

Règle no 4

Maintenir 50 % de l’apport calorique quotidien en glucides complexes. Ces 50 % doivent provenir des fruits, des légumes et des céréales

Règles no 5

Limitez l’apport calorique quotidien des lipides (graisses) à 25 %. Ces 25 % se décomposent de la manière suivante : 15 % en acides gras mono insaturés (huile végétale)  + 10 % en acides gras poli insaturés (huile animale)

Règles  no 6 :

Variez la nourriture autant que possible pour avoir du plaisir à manger.