Raisons d'une puberté de plus en plus précoce

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Les polluants chimiques de l'environnement seraient responsables d'une puberté de plus en plus précoce chez les filles

Des études faites aux Etats unis ont montré que la puberté démarrait de plus en plus tôt chez les filles.

Entre 1970 et 1998 on constate un abaissement de l’âge du début de la puberté d’environ une année. En effet, les premiers signes de la puberté (gonflement de l’aréole des seins) sont passés de l’âge de10 ans et 5 mois à l’âge 9 ans et sept mois. En revanche, l’âge des premières règles demeure inchangé.

Une étude récente a dosé des œstrogènes (hormones femelles) provenant des pesticides utilisés dans l’environnement, dans les urines de fillettes entre 6 et 8 ans puis une seconde fois entre 7 et 9 ans. Les concentrations de ces produits augmentent avec l’âge. Ces concentrations atteignent des quantités qui produisent des effets secondaires sur le déclenchement de la puberté.

Pratiquement, on a noté que la puberté avait débuté chez 25% d’entre elles à 8 ans et chez 50% à 9 ans.. Cette puberté précoce était corrélée à la quantité d’hormones décelée dans l’urine provenant de l’environnement. Ce démarrage de la puberté à un âge toujours plus jeune est une constatation faite par tous les pédiatres. Les adolescentes ayant des seins très développés sont nettement plus nombreuses qu’il y a 30 ans.

Le souci des endocrinologues (spécialistes des glandes) et des oncologues (spécialistes des cancers) est que ces substances, en déclenchant une puberté précoce au niveau des seins favorisent fortement le cancer du sein. Cela semble se confirmer par l’apparition du cancer du sein chez de plus en plus de femmes jeunes (40 ans) .

Certains n’hésitent pas à demander la diminution, voire l’élimination des pesticides qui contiennent ce type de produit.

Questions d'adolescentes sur les règles