Les antihypertenseurs ralentiraient le déclin intellectuel

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Lors du dernier congrès international de gérontologie et de de gériatrie, il a été présenté une étude française selon laquelle les patients Alzheimer sous antihypertenseurs bénéficieraient d'un ralentissement de leur déclin intellectuel.

Le bénéfice du traitement de l'hypertension sur la prévention du risque de démence, notamment de la maladie d'Alzheimer, a été suggéré par plusieurs études. Néanmoins, l'effet des antihypertenseurs sur le déclin intellectuel n'a été vraiment confirmé que chez les patients ayant une maladie d'Alzheimer confirmée.