Le by-pass pourrait-il favoriser une dépendance à l'alcool

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Des articles de revues médicales spécialisées font état d'un lien entre by-pass et dépendance à l'alcool

Une des plus importantes études est celle  parue dans le Journal of American Medical Association (JAMA) de juin 2012

Cette étude a mis en évidence que 28% des personnes opérées présentent des difficultés à contrôler leur consommation d’alcool après l'opération. 

Plusieurs hypothèses sont formulées :

L’opération, en déviant le passage des aliments et des boissons de l’estomac dans l’intestin, favorise un passage plus rapide de l’alcool dans le sang. Cela entraîne une intolérance à l’alcool (sensation d’ébriété plus rapide). Cela n’est pas un problème en soit. Le véritable danger est, pour ces opérés, de développer une envie de consommer plus en plus souvent de l’alcool et en plus grande quantité.

Transfert de dépendance de la nourriture à l'alcool ?

Les personnes obèses souffrent d’un trouble alimentaire, à savoir une conduite compulsive face aux aliments. Dès lors, après le by-pass, elles pourraient transférer leur dépendance aux aliments à une dépendance à l’alcool.

A noter que ces observations n’ont pas été faites chez les obèses chez lesquels on a mis en place un anneau gastrique. Cet anneau réduit la taille de l’estomac ce qui induit une impossibilité à manger de grandes quantité. En revanche il n’interfère pas avec l’absorption des aliments et de l’alcool.

En conclusion les spécialistes sont d'avis qu'il serait nécessaire de mieux préparer les futurs opérés afin qu'ils ne tombent pas dans une autre dépendance : l'alcool !