Prostate : hypertrophie bénigne

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

prostateL’anatomie et le fonctionnement de la prostate sont complexes.

L’Hypertrophie Bénigne de la Prostate (HBP) est une augmentation de la taille de la glande prostatique. Elle se produit avec l’âge. En grossissant elle va compresser l’urètre prostatique qui la traverse et provoquer des troubles de l’écoulement de l’urine (la miction) et de la vidange de la vessie.

L’ensemble des symptômes dus à l’HBP se nomment le prostatisme. Ces symptômes sont : la nécessité de se lever la nuit pour uriner ; la fin de la miction en 2 temps ou plus (gouttes après avoir fini d’uriner) ; les besoins pressants avec risques de pertes d’urine ; la difficulté à initier une miction surtout si le sujet doit se retenir.

A la longue il y a un risque de blocage : la rétention urinaire aiguë avec la vessie qui va se dilater et causer des douleurs très violentes.

Les traitements  contre l'hypertrphie bénigne de la prostate  

voir aussi prévention

  • Les alpha-bloquant qui sont des produit chimiques qui vont relâcher la musculature (Pradif ; Xatral, etc…)
  • Les inhibiteurs de la 5 alpha-réductase qui bloque une enzyme responsable de l’hypertrophie des tissus prostatique et donc de la glande. Ces produits permettent de réduire la grosseur de la prostate et de diminuer la compression sur l’urètre.
  • Le raclage (résection) de la prostate à travers le pénis (TURP: Trans-Uretral- Rétrogade- Prostatectomie). On diminue la taille de la prostate en taillant des petits copeaux de prostate avec un appareil que le chirurgien introduit dans l’urètre. Le danger est de léser les sphyncters (voir articles sur anatomie) et causer ainsi des pertes d’urines gênantes.
  • La technique par radiofréquence : on introduit dans l’urètre une sonde dont on place l’extrémité dans l’urètre prostatique c’est-à-dire dans la prostate. La sonde va générer des ondes radio qui vont brûler le tissu prostatique et élargir de la sorte l’urètre prostatique
  • La prostatectomie : on va extraire la prostate de sa capsule, en entier.

Ces 3 opérations (raclage, radio fréquence et prostatectomie) vont avoir pour conséquences de léser le sphyncer interne (voir mécanisme éjaculation) ce qui aura pour conséquence que le sperme va être projeté vers l’intérieur, c’est-à-dire dans la vessie, au moment de l’éjaculation. Les pertes d’urines ne devraient en revanche pas se produire si les opérations sont bien faites.