La glomérulonéphrite est une inflammation des glomérules

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

 

La glomérulonéphrite est une inflammation des glomérules (les filtres proprement dit du rein qui se présentent sous forme de petites pelotes)glomerule

rein-coupeIl existe un million de pelotes par rein

Les glomérulonéphrites peuvent être primaires ou secondaires à d’autres maladies. 

Ces inflammations peuvent léser les glomérules et conduire à une insuffisance rénale, c’est-à-dire à un défaut d’épuration du sang, la plupart du temps chronique. Il s’agit d’une maladie qui peut avoir des conséquences sérieuses sur la santé voire sur le pronostic vital.

Les glomérulonéphrites, si elles aboutissent toutes à des lésions du glomérule, ont des particularités et des origines diverses.  

Infections 

Lors de certaines infections, notamment des angines à streptocoques, il se produit une fabrication d’anticorps. Dans certains cas ces anticorps se déposent dans les glomérules et compromettent leur fonctionnement. On assiste à une baisse de la production d’urine avec toutes les conséquences que cela comportent (insuffisance rénale aiguë). Dans cette situation la glomérulonéphrite est souvent passagère et guéri spontanément.  Le traitement consiste à soulager les symptômes.

Lors d’endocardites bactériennes on assiste parfois au développement simultané d’une glomérulonéphrite sans qu’il s’agisse pour autant d’une infection du rein. Le mécanisme exact de ce type de glomérulonéphrite est inconnu.

Des glomérulonéphrites se développent parfois chez des patients atteint du SIDA, d’hépatites B ou C.

Maladies auto-immunes 

Certaines maladies auto-immunes (dont l’immunité de la personne est dirigée non seulement contre la maladie en cours mais aussi contre son corps). Ces maladies sont :

Le Lupus érythémateux disséminés et les maladies à immuno-globulines A (IgA)

Syndrome d’Alport : il s’agit d’une glomérulonéphrite familiale qui s’accompagne d’une baisse de l’acuité visuelle et de l’ouïe

Vasculites 

Ces maladies se définissent par des lésions des petites et moyennes artères de l’ensemble du corps. On les trouve dans l’artérite et la granulomatose de Wegener.

Maladies systémiques 

Glomérulonéphrite diabétique dont les symptômes apparaissent après 10 à 15 ans d’évolution d’un diabète mal traité

Glomérulonéphrite hypertensive se développant chez les hypertendus non ou mal traités.

Symptômes de la glomérulonéphrites

Ce sont de l’insuffisance rénale chronique.

Diagnostic de la glomérulonéphrite

On pose le diagnostic sur la base d’examens d’urine et de sang, d’examens d’imagerie médicale comme les US, le scanner ou l’IRM. Seule la biopsie rénale (prélèvement à l’aiguille d’un petit fragment de rein)  permet de définir à quel type de glomérulonéphrite on a affaire.

Complications  de la glomérulonéphrite

Ce sont celles de l’insuffisance rénale chronique auxquelles s’ajoute dans certain type de glomérulonéphrite, un syndrome néphrotique. Le syndrome néphrotique consiste en une perte importante de protéines dans l’urine du fait que le glomérule lésé n’est plus capable de les retenir. Cette perte de protéines va conduire au développement d’oedèmes

Traitements  de la glomérulonéphrite

Le but du traitement est freiner l’évolution de la maladie et de diminuer les symptômes. On utilise pour ce faire des diurétiques qui vont éliminer l’eau, les inhibiteurs de l’angiotensine qui sont des hypotenseurs qui améliorent la perfusion rénale. On recommande aussi un régime pauvre en protéines voire des restrictions hydriques si le patient urine peu. En plus on donne les mêmes traitememtns que dans l’insuffisance rénale chronique

Dans les glomérulonéphrites dues à une infection bactérienne on prescrit des antibiotiques pour guérir l’infection et indirectement mettre fin à la production d’anticorps. Pour les maladies auto-immunes on prescrit en général des corticoïdes.