L'infection urinaire ou cystite

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
 

Comment reconnaître une cystite ?

  • Besoin fréquent d'uriner de petites quantités
  • Brûlures lorsque vous urinez
  • Sensation de gêne permanente au niveau de la vessie (juste au dessus du pubis
  • Présence de sang dans l’urine
  • Odeur fétide
  • Chez les personnes âgées une cystite n'est pas toujours très symptomatique

La cystite est une inflammation de la vessie généralement due à une  infection par des bactéries. Cependant, une cystite n'est pas toujours liée à une infection, elle peut être une simple inflammation.

Causes des cystites

Cystites infectieuses

L’infection est le plus souvent de bactéries qui se trouvent naturellement dans la région des organes génitaux, tels les Eschérischia Coli (E Coli). Ces germes entre dans l’urètre et remontent dans la vessie. Les femmes, de part la configuration anatomique de leurs organes génitaux externes, souffrent plus souvent de cystite que les hommes. Un des facteurs favorisant consiste est le frottement produit lors des rapports sexuels, c’est pourquoi on conseille à la femme d’uriner après un rapport.

Grossesse

Durant la grossesse, les changements hormonaux en cours favorisent les infections urinaires

Ménopause

Là aussi les changements hormonaux associés aux modification de la muqueuse vaginale, favorisent les infections urinaires

Les personnes porteuses d’une sonde vésicale sont souvent infectées au niveau de la vessie.

Cystites non infectieuses

Elles sont beaucoup plus rares que les précédentes.

Cystite interstitielle

C’est une inflammation de la vessie de cause peu claire, douloureuse, retrouvée la plupart du temps chez la femme.

Cystite après radiothérapie

Une radiothérapie réalisée dans la région de la vessie pour un cancer (par exemple de la prostate) peut provoquer ce type de cystite, douloureuse et souvent hémorragique

Cystite lors de chimiothérapie

L’élimination des produits chimiques administrés dans le traitement de cancers, peut induire une cystite inflammatoire

Complications de la cystite

Il est rare que des cystites simples, rapidement traitées, fassent des complications. Dans le cas où les microbes remontent de la vessie dans les reins, on peut voir se développer une pyélonéphrite, c’est-à-dire une infection des reins. C’est une infection sérieuse car elle peut altérer définitivement la fonction des reins.

Diagnostic de la cystite

La plupart du temps, en présence de symptômes clairs, un simple examen de l’urine au moyen d’un papier réactif est suffisant. Un examen microscopique permet si besoin de confirmer l’infection en permettant de visualiser les microbes. En cas de récidive, une culture de l’urine met en évidence le germe en cause et un autre examen complémentaire (antibiogramme) permet de définir quel est l’antibiotique le plus efficace.

Traitements de la cystite

Si les infections sont peu fréquentes on prescrit généralement un antibiotique  pour trois à cinq jours. Le plus souvent il s’agit de Triméthroprime, voire d’amoxicylline s’il s’agit d’une femme enceinte.

Dans les cas où les cystites sont fréquentes et peuvent être reliées aux rapports sexuels, on peut proposer à la femme de prendre une petite dose d’antibiotique immédiatement après le rapport sexuel.

En cas de récidives fréquentes, il est justifié de faire des examens plus poussés pour déterminer s’il n’existe pas de facteurs favorisants les infections, tels des anomalies locales, des calculs vésicaux ou autres.

Cystites interstitielles : ces cystites doivent être prises en charge par des urologues. Leur traitement est souvent long et difficile

Problèmes urinaires chez la femme