Insuffisance rénale chronique, se développe progressivement

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Les reins sont deux organes qui jouent un rôle de filtre et dont la fonction est d’épurer le sang des déchets du métabolisme

On appelle insuffisance rénale chronique une perte de la capacité de filtration qui se développe très progressivement dans le temps (des mois voire des années).

Ces déchets sont essentiellement l’urée mais aussi les électrolytes (sodium, potassium, calcium, etc…).

Causes de l'insuffisance rénale chronique

L’insuffisance rénale chronique est généralement la conséquence de lésions sur les filtres eux-mêmes (les glomérules) ou sur les petits vaisseaux qui amènent le sang vers les glomérules. Il s’agit essentiellement de :

  • Complications du diabète
  • Hypertension artérielle
  • Glomérulonéphrite
  • Reins polykystiques
  • Hydronéphrose prolongée due à une rétention urinaire par un obstacle sur les uretères (voir insuffisance rénale aiguë)
  • Pyélonéphrite à répétition

Symptômes de l'insuffisance rénale chronique

L’insuffisance rénale dans sa forme chronique peut rester très longtemps asymptomatique tant il est vrai que les reins disposent d’une réserve fonctionnelle importante (on peut vivre avec un seul rein). Les symptômes sont dus à la rétention d’eau mais surtout des déchets tel l’urée ou les électrolytes. Lorsqu’ils se manifestent il s’agit de :

  • Inappétence, nausée, vomissements
  • Fatigue
  • Crampes et douleurs musculaires
  • Hoquet
  • Diminution du volume urinaire
  • Oedèmes des chevilles
  • Démangeaisons due aux dépôts d’urée
  • Douleurs thoraciques dues à péricardite par dépôts d’urée
  • Essoufflement dû à une rétention d’eau dans les poumons
  • Hypertension artérielle due à la rétention d’eau (augmentation du volume circulant)

Complications de l'insuffiance rénale chronique

La rétention d’eau et des déchets va produire, à part les symptômes mentionnés ci-dessus, les complications suivantes :

Diagnostic de l'insuffisance rénale

Il se fait par des dosages sanguins et urinaires qui permettent de déterminer le fonctionnement des reins. On fait également des ultrasons, scanner voire autres examens radiologiques pour visualiser un éventuel blocage mécanique.

Traitements  de l'insuffisance rénale

On cherche en premier lieu de traiter la cause de l’insuffisance rénale par des traitements spécifiques lorsque cela est possible.

On traite ensuite les complications de l’insuffisance rénale.

En premier lieu on cherche à éliminer l’eau et les déchets soit par des médicaments (diurétiques) soit par des dialyses. On corrige l’anémie en administrant de l’EPO qui augmente la production de globules rouges. On administre également du calcium et de la vitamine D pour protéger les os.

On prescrit, dans les stades avancés, des régimes pauvres en protéines car la digestion des protéines aboutit à la formation d’urée.

Enfin on peut proposer une greffe rénale lorsque les conditions générales le peremettent.

L'insuffisance rénale aigue se développe rapidement