Calculs rénaux

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

fragments_de_calculsLes calculs rénaux se forment dans les reins

Un calcul ou une lithiase sont des synonymes médicaux qui désignent une pierre. De telles pierres se forment dans le corps, principalement dans les reins et dans les voies biliaires (calculs biliaires)

Au niveau de l’appareil urinaire, ces pierres se forment en général dans la cavité d’un rein, puis elles peuvent soit y rester soit migrer vers la vessie, le long de l’uretère qui est le canal qui relie le rein à la vessie.

Les calculs urinaires se forment en général entre 30 et 50 ans, autant chez les hommes que chez les femmes.

 

Calcul_renalCauses des calculs urinaires

Ils se forment lorsqu’il existe une concentration de sels (sous forme de poudre) de calcium, d’acide urique ou plus rarement de cystine. Le processus est le même que lorsque l’ont met trop de sucre dans un verre d’eau, le sucre va finir par ne plus pouvoir se dissoudre mais au contraire par d’agglutiner pour former des cristaux. C’est ce qui se passe ici.

Facteurs favorisants les calculs rénaux

Les calculs rénaux se forment lorsque les sels sont en excès dans l'urine, comme dans l’hyperuricémie (Goutte) ou lorsque l’on ne boit pas suffisamment (hyperconcentration)  

Diagnostics et symptômes des calculs urinaires

Lorsque le calcul se forme dans la cavité du rein (bassinet), il a de la place. Il ne gêne pas l’écoulement de l’urine et par conséquent il ne se manifeste pas.

localisation_symptomes_lithiaseLorsqu’il se déplace vers la vessie, il va passer dans un canal qui s’appelle l’uretère. A ce niveau il peut se bloquer. Il va alors provoquer des douleurs très intenses, sous forme de spasmes. Ces douleurs se situent là où la pierre s’est coincée mais elles irradient également vers le rein et vers la vessie en suivant un trajet oblique allant du flanc au pubis. C’est que l’on appelle les coliques néphrétiques ou crise de calcul rénal.

Le diagnostic se pose chez le médecin. Il va trouver du sang dans l’urine, dû aux blessures occasionnées par le calcul dans l’uretère. Il va ensuite demander un examen par ultrasons des voies urinaires. On pourra aussi  localiser le calcul et suivre sa progression vers la vessie. On pourra aussi déceler l’apparition d’éventuelles complications.

 Complications des calculs rénaux  

  • Pyelo-néphrite :Il s'agit d'une infection du rein secondaire à une infection du calcul.
  • Hydronéphrose C’est la dilatation de l’uretère par l’urine qui ne peut s’écouler du rein vers la vessie en raison de l’obstruction causée par le calcul. L’urine peut refluer vers le rein et provoquer une dilation douloureuse et à la longue dangereuse du rein.

Evolution des calculs rénaux

  • 80% des calculs s’évacuent spontanément en 24 à 48 heures
  • 50% récidivent dans les 5 ans.

Traitement des calculs rénaux

En cas d'évolution favorable
  • Calmer la douleur. Etant très fortes on doit parfois utiliser des antalgiques majeurs (morphine et dérivés)
  • Ne pas trop boire pendant la phase douloureuse car s’il y a obstruction à l’écoulement de l’urine on va aggraver la situation
  • Tamiser les urines afin de récupérer et analyser la nature du calcul lorsqu'il sera évacué
En cas de non évacuation spontanée du calcul 

ablation_du_calcul_renal

  • S’il se trouve dans le rein, on peut aller le chercher à travers la paroi thoracique directement dans le rein (néphrolithotomie percutanée)

  • S’il se trouve plus bas, coincé dans l’uretère, on peut remonter une sonde munie d’un système de cage à son extrémité afin de capturer et retirer le calcul (urétéroscopie


ureteroscopie

  • lithotrypteurOn peut enfin fragmenter le calcul en poussière par l’intermédiaire d’un appareil (lithotrypteur) qui va envoyer des ondes de choc concentrées sur le calcul, réduisant ainsi en petits grains qui seront évacué spontanément. La manœuvre se nomme lithotrypsie.

 

Calculs rénaux, conseils alimentation