L'épicondylite, douleur aux coudes

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

L’épicondylite est une maladie fréquente qui se situe au niveau des coudes et plus précisément sur la partie extérieure

Les causes de l'épicondylite

Il s’agit d’une inflammation du tendon qui relie certains muscles de l’avant-bras au coude. Ces muscles sont ceux qui permettent de serrer la main et de faire tourner la main au niveau du poignet.
 epicondyliteCette inflammation provient d’une utilisation excessive de ces muscles. Le cas le plus typique est celui du jouer de tennis. Toutefois toute activité réalisant ce mécanisme, comme le fait de serrer des boulons avec une clé, d’utiliser un tournevis ou même d’essuyer des verres, peut provoquer cette inflammation.

 

Symptômes de l'épicondylite

L’inflammation se manifeste par des douleurs tout d’abord au niveau de la fixation su tendon sur l’os, puis dans le muscle lui-même. Elle est ressentie lors de tout mouvement qui nécessite de serre la main ou de tourner le poignet avec une charge dans la main, comme par exemple le fait de remplir un verre avec une bouteille ou de prendre un classeur sur une étagère.
Dans certains cas, la maladie devient chronique de sorte que le traitement s’avère particulièrement difficile.

Traitement  de l'épicondylite

En phase aiguë on peut appliquer de la glace et prendre des anti-inflammatoire comme le Voltarène (Diclofenac) ou le Brufen (Ibuprofen) et bien sûr mettre le bras au repos. Une amélioration ne se fait sentir habituellement qu’après quelques semaines. Il ne faut absolument pas recommencer les mouvements et les activités qui ont été responsables de l’apparition de l’épicondylite avant qu’il n’y ait absolument plus de symptômes au repos.
Les médecins prescrivent parfois simultanément au traitement ci-dessus, le port d’une attelle.Attelle
 
 
Parallèlement à ces mesures on peut appliquer des traitements de physiothérapie comme des massages transverses profonds ou des ultra-sons.
ultra-son
 
 
injection-cortisoneInjection de cortisone : c’est le traitement le plus efficace. Il consiste à injecter la cortisone à l’endroit où le tendon se fixe sur le muscle. Cela ne dispense toutefois pas la mise au repos de l’avant-bras comme indiqué ci-dessus. Dans bien des cas cela suffit. Dans d’autre la douleur réapparaît après la fin de l’action du médicament, c’est-à-dire après environ 3 semaines.Dans les cas résistants aux mesures thérapeutiques décrites ci-dessus, les médecins proposent alors la chirurgie. L’intervention consiste à décoller le tendon de l’os et à le refixer un peu plus bas de sorte que le muscle soit moins tendu. Suite à l’opération il est nécessaire de porter une attelle pour environ 6 semaines.
D’autres traitements sont parfois proposés comme par exemple l’acupuncture ou le Botox. Ces traitements doivent encore être validés de manière scientifique.