Douleurs de l'épaule, peri-arthrite scapulo-humérale

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Les douleurs de l’épaule sont souvent qualifiées par les médecins de péri-arthrite scapulo-humérale (PSH) ou encore de lésion de la coiffe des rotateurs

 
L’épaule est une articulation complexe. Elle est en quelque sorte suspendue au sommet du thorax par tout un système de muscles, de tendons et tissu fibreux, l’ensemble constituant la capsule de l’articulation.
epaule_vue_arriere
ligaments_epaules
 
 
 
 
 
 
Ces muscles principaux sont le sous-scapulaire, le sus et le sous-épineux. Ils ont pour fonction de maintenir la tête de l’humérus (os supérieur du bras) dans la cavité glénoïde qui est une partie de l’omoplate.
anatomie-epaule
 
 
 
 
 
 
Causes des douleurs de l'épaule
Les termes « lésion de la coiffe des rotateurs » ou « PSH » recouvrent en fait plusieurs situations :
Une tendinite d’un ou plusieurs tendons des muscles mentionnés. Il s’agit d’une infalmmation d’un ou plusieurs tendons qui s’accompagne parfois de dépôts calcaires réalisant des masses irritantes. Cette situation se retrouve en particulier chez des personnes utilisant les bras et les épaules répétitifs et avec des charges. On la trouve chez des travailleurs de forces ou des sportifs.
Une bursite : il s’agit d’une production de liquide qui s’accumule entre les tendons.
Une déchirure : a la longue les tendons soumis à des surcharges peuvent s’user et se déchirer, soit partiellement, soit totalement. Cela se produit également en cas d’arthrose qui déforme les os et produit un frottement des tendons sur ces aspérités. L’usure se produit également de manière normale avec l’âge ce qui affaiblit les tendons et les rend fragiles.
 
dechirure_ligament
Une chute sur l’épaule ou un étirement excessif du bras peuvent aussi engendre des élongations des tendons ou même une déchirure par pincement des tendons entre les os.
Symptômes : 
  • Douleurs dans l’épaule notamment en levant le bras ou en mettant dans le dos. Le fait de porter ou de devoir tirer  une charge augmente la douleur 
  • Limitation des mouvements de l’épaule 
  • Douleurs la nuit si couché sur l’épaule
 Examens diagnostiques : 
  • Ultrasons : par cet examen on peut discerner un épanchement de liquide (bursite) ou même une déchirure d’un tendon 
  • IRM : C’est l’examen de choix de l’épaule. Il permet de visualiser les parties molles de l’épaule à savoir les tendons et les muscles.
Traitements des douleurs de l'épaule : 
  • Physiothérapie : elle a pour but de détendre les muscles et de ré-équilibrer le système tendineux et injectionsmusculaire de l’épaule 
  • Injection de cortisone : Cette mesure permet de diminuer ou faire disparaître l’inflammation du tendon. Les injections sous ultra-sons permettent aussi de morceler et de dissoudre les dépôts de calcaire 
  • Chirurgie : elle consiste à réparer les déchirures. Elle se pratique par voie ouverte ou par endoscopie. Si nécessaire le chirurgien peut également limer certainement aspérités osseuses irritantes pour els tendons. 
  • Arthroplastie : C’est une intervention plus importante. Elle consiste non seulement à réparer  les tendons mais aussi à remplacer une partie ou l’entier de l’articulation de l’épaule par une prothèse.
 prothese_totale
Remarques :
Il y a de nombreuses personnes qui vivent pratiquement normalement avec une déchirure partielle d’un tendon. Ainsi il n’est pas nécessaire d’opérer toutes les déchirures mais seulement celles qui sont symptomatique.
En général l’opération permet un bon soulagement des douleurs. Toutefois les mouvements de l’épaule et la force restent souvent limités et les limitations au plan professionnel, ne sont guère modifiées.