Coup du lapin et problèmes de nuque

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

On appelle le coup du lapin les mouvements que subit votre nuque par exemple lorsque vous êtes percuté par l’arrière en voiture

Dans ce cas la tête va être projetée dans un premier temps vers l’arrière puis vers l’avant. Ces mouvements sont brusques et violents. Ils provoquent une extension extrême des muscles et des ligaments de la nuque. Les appuis têtes limitent actuellement l’amplitude de ces mouvements.

De tels mouvements brusques de la nuque ne surviennent pas seulement lors d’accident de voiture mais également lors de bagarres ou de pratiques de sports de contact.

Chez le petit enfant cela se produit lorsqu’on le secoue violemment par les épaules. Ici les lésions qui vont en découler ne touchent pas seulement la nuque mais aussi le cerveau. Cette catégorie de blessures chez l’enfant n’entre pas dans ce que l’on appelle le coup du lapin.

Symptômes suite au coup du lapin

 Ils surviennent la plupart du temps dans les 24 heures qui suivent le traumatisme. Il s’agit de :

 Certaines personnes se plaignent en outre de :

S’il existe d’autres symptômes tels que des douleurs irradiant de la nuque dans les épaules ou de douleurs en tournant la tête ou encore de faiblesse ou de fourmillements dans les bras, il faut penser à des affections beaucoup plus graves, comme des fractures de vertèbres et consulter les urgences d’un hôpital.

Examens médicaux :

Dans le coup du lapin, l’examen clinique, en dehors des premiers jours ou semaines, est normal. Les examens radiologiques, le scanner et l’IRM de montrent aucune lésion osseuse ou autre.

Traitement :

  • Anti-inflammatoires ou anti-douleurs

  • Myorelaxants, c’est-à-dire des médicaments qui soulagent les spasmes musculaires qui peuvent suivre le traumatisme

  • Injection locale de cortisone

  • Glace en phase aiguë (les 2 premiers jours)

  • Physiothérapie

  • Port d’une colerette souple en mousse. Cette colerette soutient la tête et soulage la tension des muscles de la nuque. Toutefois il ne faut pas la porter trop d’heures dans la journée et surtout pas sur le long terme car sinon les muscles vont finir par s’affaiblir.

En cas de persistance des douleurs on peut faire appel à la chiropratique, l’acupuncture ou la stimulation électrique (TENS)

Evolution :

Dans un certain nombre de cas l’évolution est défavorable. Les douleurs persistent pendant des mois voire des années. Elles ont des répercussions sur la capacité de travail et sur la vie de tous les jours. On pense que dans ces cas chroniques, des facteurs psychologiques jouent un rôle.

Problèmes d’assurance :

Dans certains pays les assurances invalidités refusent de reconnaître ces maladies comme étant invalidantes (refusent les rentes). D’autres pays les reconnaissent comme invalidantes. Dans le premier groupe de pays, curieusement, le nombre de cas de coups de lapin est moins élevé. On pense pas de simulation mais plutôt d’un mal-être psychique qui s’exprime à travers le corps lors de la survenue d’un traumatisme.