Cancer du rein, causes, symptômes, diagnostic, traitements

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

anatomie des voies urinairesLes personnes qui développent plus facilement une tumeur des reins que d'autres, sont des 

  • Fumeurs
  • Obèses
  • Hypertendus (hypertension artérielle non traitée)
  • Travailleurs en contact avec l’amiante, le cadmium et autres produits dérivés du pétrole
  • Personnes sous dialyse chronique

Les cancers des reins ne sont pas fréquents. Ils représentent 2 à 3 % de tous les cancers diagnostiqués. Ils sont deux fois plus fréquents chez l’homme que chez la femme et apparaissent majoritairement vers la soixantaine.

Symptômes du cancer des reins

Les symptômes sont souvent tardifs dans l’évolution de la maladie. On observe :

Diagnostic du cancer des reins

  • Examen des urines au microscope : permet de d’objectiver la présence de sang en dehors d’une infection urinaire
  • Examens d’imagerie tel les scanner ou l’IRM
  • Biopsie rénale : prélèvement d’un fragment de tumeur rénale une fois localisée. Cela permet d’identifier le type de tumeur et de prescrire le traitement le plus adapté

Types de cancers du rein

La majorité des cancers des reins chez l’adulte sont des tumeurs dites à cellules claires. Il existe de rares cas de cancer des reins chez les enfants. Il s’agit alors de Tumeurs de Wilms du nom du médecin qui les a décrites.

Traitements du cancer des reins

  • Chirurgie (néphrectomie) : ablation du rein malade et des ganglions lymphatiques alentour. La glande surrénale située au sommet du rein est parfois ôtée en même temps, parfois laissée en place.

  • Chirurgie partielle : ablation uniquement de la tumeur en laissant en place la partie saine du rein. Cela est possible lorsque la tumeur est petite.

  • Lorsque la chirurgie n’est pas possible, par exemple en raison du mauvais état général du patient ou dans les cas de tumeur avancée, on peut proposer : Cryoablation : on introduit une canule dans la tumeur et on injecte un gaz à très basse température ce qui va brûler les cellules cancéreuse. Pour espérer un succès il faut que la tumeur soit petite.

  • Toujours dans les cas de petite tumeur, on peut aussi appliquer la technique de radio-fréquence. Il s’agit dans ce mettre en contact avec la tumeur, une sonde délivrant un courant électrique qui va brûler les cellules malignes

  • En cas de tumeur avancées, ayant disséminé dans d’autres organes, ou de récidive après traitement, on peut prescrire : Chirurgie pour enlever les parties ou organes atteints par le cancer 

  • Immunothérapie : administration de produits stimulant le système immunitaire du patient afin qu’il s’attaque aux cellules cancéreuses. Dans ce type de traitement on utilise notamment l’interféron également prescrit en cas d’Hépatite C ou de Sclérose en plaque.<

  • Facteurs anti-tumoraux : Ces médicaments bloquent un signal anormal présent en cas de cancer et qui stimule la croissance des cellules tumorales. 

  • Radiothérapie : Des Rayons X administrés à hautes sur des zones où le cancer à récidivé, permettent d’en diminuer la taille et par suite les symptômes tels la douleur ou des phénomènes de compression de nerfs ou d’organes.