La bronchite

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

On appelle bronchite une maladie qui regroupe un ensemble de bronche-inflammationsymptômes respiratoires causés par des irritants, des virus ou des microbes.

On distingue la bronchite aiguë et la bronchite chronique que l’on nomme également Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO).

La bronchite aiguë se distingue de la bronchite chronique par sa durée : une 15aine de jours contre plusieurs mois voire années pour la chronique. La première est le plus souvent due à des infections ; la seconde à des inflammations par des irritants mais elle peut aussi se surinfecter avec des microbes.

Les symptômes de la bronchite:

  • Toux, expectorations soit claires soit « sales » c’est-à-dire jaunes ou grises
  • Essoufflement au repos ou à l’effort
  • Sifflements respiratoires
  • Fatigue
  • Légère fièvre

Bronchite aiguë :

Les virus qui causent les refroidissements banaux, rhumes et autres, peuvent également déclencher des épisodes de bronchite aiguë. Elle se manifeste par les symptômes décrits ci-dessus, y compris la fièvre. Elle peut guérir spontanément tout en étant soulagée par des antitussif. Elle peut aussi nécessiter l’utilisation d’antibiotiques.

Bronchite chronique :

Elle se définit par les symptômes ci-dessus mais elle diffère par le fait que la toux et les expectorations sont, au début, présentes le matin (la toux matinale du fumeur) puis cela s’aggrave et elles perdurent toute la journée.

Ces symptômes sont dus au fait que l’inflammation engendre un épaississement de la couche interne des bronches (muqueuses) qui à son tour va provoquer un excès de sécrétion de mucus et donc d’expectoration.

Si ce mucus s’infecte par des virus et des bactéries, il se produit alors une accentuation de tous les symptômes comme dans la bronchite chronique.

Facteurs de risques de la bronchite:

La fumée de cigarette : les fumeurs actifs ou passifs sont sujets à avoir une bronchite chronique par irritation des bronches par la fumée.

Baisse des défenses immunitaires comme cela est le cas chez les enfants et les vieillards, mais également chez les personnes affectées de maladies chroniques. Toutes ces personnes sont plus sensibles aux infections.

Le reflux d’acide de l’estomac dans la gorge, qui se produit généralement la nuit, peut causer une toux chronique sans qu’il y ait nécessairement une bronchite chronique.

Exposition professionnelles aux irritants : cela est le cas lors de travaux avec des grains, des textiles ou des vapeurs chimiques à base d’ammoniaque, chlore, soufre, etc…Ce type de toux cesse après quelques jours sans être exposé à l’agent irritant (vacances)

Traitements de la bronchite :

Le but des traitements de la bronchite est de soulager les symptômes et de faciliter la respiration. Quelquefois, si elle est légère, il suffit de se reposer, bien boire, humidifier l’air, prendre des antitussifs et de l’aspirine ou du paracetamol.

Dans certains cas votre médecin jugera nécessaire de vous prescrire des antibiotiques. C’est le cas lorsqu’il suspecte une infection par des bactéries (les virus sont insensibles aux antibiotiques) Cela est notamment le cas chez les fumeurs ou lorsqu’il existe d’autres maladies pulmonaires

La toux ne doit pas être totalement supprimée car elle favorise l’évacuation des sécrétions. Cependant si elle est trop forte, qu’elle épuise le patient ou l’empêche de dormir, alors il est indiqué de la calmer.

Dans les cas de bronchite chronique, on peut également prescrire de la physiothérapie respiratoire pour améliorer la fonction des poumons.

Médecines alternatives

Herbes chinoises : il n’y a pas d’évidence médicale que ces substances soient efficaces et sans risques

Pelargonium sidoides : Il s’agit d’un géranium sud-africain qui a montré des effets sur les symptômes des bronchite de gravité légère à moyenne.

Le rhume des foins du point de vue médical