Maladies de la langue, pathologies

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Les maladies de la langue peuvent être associées à des pathologies

modification-langue

 

 

 

Hypertrophie des papilles de la langue. Ces papilles sont normalement présentent au fond de la langue. Elles sont disposées en forme de « V ». On ne les voit que si l’on tire profondément la langue. Parfois, lors d’épisodes infectieux, elles peuvent s’hypertrophier et alors devenir plus facilement visibles, ce qui ne manque pas d’inquiéter. Il n'^y a là rien d'anormal ni de quoi s'inquiéter. 

Modifications pathologiques de la surface de la langue

Candidose de la langue

Il s’agit d’une infection de la surface de la langue causée par des champignons (mycose), en l’occurrence des candida albicans. Le développement de cette mycose donne un enduit blanchâtre sur la langue. Il apparaît chez des personnes souvent immunodéprimées (Sida) ou chez les diabétiques. Les personnes qui utilisent des spray de corticoïdes comme les asthmatiques, peuvent également souffrir de cette affection. Cette maladie se traite facilement par des gouttes de miconazol. Cette maladie correspond au "muguet" des nouveaux-nés. 

Le lichen plan

Le lichen produit des placards blancs, lisses, localisés. Le diagnostic se pose par biopsie. Il est important de le faire car cette maladie peut dégénérer en cancer. Elle se traite par des corticoïdes

Les langues rouges et lisses

Elles se rencontrent assez rarement. Elles sont le résultat d’une anémie particulière, l’anémie de Biermer mais elles peuvent aussi résulter d’une allergie, comme aux noix.

Les ulcérations de la langue

Les ulcérations de la langue sont fréquentes. Elles peuvent résulter d’une lésion traumatique (morsure), d’aphtes, d’atteintes toxiques lors de l’usage de chimiothérapie. Mais elles peuvent signer des pathologies plus graves comme le chancre syphilitique ou la tuberculose. Elles justifient de consulter un médecin.
 
 
 Brûlures de la langue : plutôt qu’une modification de la surface de la langue il faut parler ici d’une symptomatologie douloureuse de la langue. Il s’agit de brûlures très gênantes et permanentes pouvant parfois provoquer un état dépressif. On en ignore la cause. On conseille l’application de xylocaïne en gel (anesthésiant).