Chirurgie au laser des troubles de la vue

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

On peut avoir recours à la chirurgie pour corriger les troubles de la vue

Des trouble de la vue tels la myopie, l’hypermétropie ou l’astigmatisme  et ainsi se passer définitivement des lunettes ou des lentilles.

Cette chirurgie est-elle indiquée pour tous ? 

Comporte-t-elle des risques ?

La chirurgie de ces troubles de la vue se fait en utilisant un laser. Le chirurgien modifie la surface de la cornée afin de réajuster la projection de l’image sur la rétine.

Ce procédé est indiqué pour quels problèmes de vue ? 

  • La myopie : difficulté de voir les objet de loin
  • L’hypermétropie : bonne vision de loin mais pas de près
  • L’astigmatisme : vision floue due à des irrégularité de la surface de la cornée

Il n’est pas indiqué dans la cataracte qui donne également une vision floue de près comme de loin ou pour la presbytie qui résulte d’une diminution de la capacité d’ajuster la vue de près (affection très courante  partir de la quarantaine).

Risques de la chirurgie au laser

  • Correction insuffisante ou exagérée : dans ces cas le résultat sera évidemment pas bon.
  • Troubles de la vision nocturne : après la chirurgie peut survenir des troubles de la vision nocturne sous forme de halo autour des points lumineux (lampes, etc..) ou des éblouissements.
  • Sécheresse des yeux : habituellement cet effet secondaire de la chirurgie au laser est passager
  • Infection : c’est un risque faible mais bien réel de voir se développer une infection de l’œil

Situations à risque et contrindications de la chirurgie au laser

Les complications sont plus fréquentes dans un certain nombre de situations :

Les personnes souffrent de maladies auto-immunes tels la polyarthrite rhumatoïde, le lupus érythémateux ou la maladie de Sjögren ou encore qui prennent des médicaments immunosuppresseurs, ont des risques augmentés de développer des complications.

La chirurgie au laser est déconseillée si la cornée est trop fine ou trop irrégulière ou si la pression dans l’oeil est trop élevée (glaucome).

Autres procédés possibles

En cas de contrindication à la chirurgie au laser on peut faire appel à d’autres méthodes :

Lentilles implantables : le chirurgien introduit une lentille en avant du cristallin (lentille naturelle de l’œil)

Anneaux dans la cornée : on positionne un anneau rigide autour de la cornée de sorte à provoque une accentuation de la courbure de cette dernière ce qui va réajuster la projection de l’image sur la rétine.

Autres articles sur l'ophtalmologie