Vertiges, nausées, pertes d'équilibre

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Tous les vertiges peuvent donner des nausées et des pertes d'équilibre mais en particulier la neuronite vestibulaire

D'apparition soudaine, la neuronite vestibulaire est la cause la plus fréquente de vertiges persistants plus de 24 heures
Ce type de vertige ne dure généralement que quelques jours, avec un pic le premier jour.

Symptômes de la neuronite vestibulaire

  • Vertiges
  • Nausées
  • Vomissements
  • Baisse ou perte de l’audition
  • Perte d'équilibre
  • nystagmus spontané (anomalie du mouvement des yeux) Le nystagmus est une anomalie du mouvement des yeux. Lorsque l’on demande à un sujet de suivre des yeux un doigt qu’on lui promène devant le regard, le suivi des yeux se fera par à coup, comme si le regard décroche. Normalement, chez une personne en bonne santé, l’oeil suit le doigt de manière régulière et harmonieuse.

Causes de la neuronite vestibulaire

La neuronite vestibulaire est classiquement associée à une infection virale des organes de l’équilibre, situés dans l’oreille interne. Ces organes de l’équilibre sont les canaux semi-circulaires (voir aussi vertiges paroxystiques positionnels bénins). Ils sont au nombre de trois et constituent le labyrinthe. Elle s'accompagne de troubles auditifs car la cochlée voisine, organe de l'ouïe est églement touchée.
Les virus en cause sont souvent ceux du zona, de la rougeole et de la mononucléose.
 
labyr
L’infection, la neuronite, atteint généralement un seul côté. On observe typiquement un nystagmus.

Le test de Romberg est positif

Ce test consiste à demander au sujet de rester debout les yeux fermés. En cas de neuronite vestibulaire, la personne va osciller et aura tendance à perdre l’équilibre. Il s’y associe parfois des troubles auditifs car en fait ce n’est pas seulement les organes de l’équilibre qui sont atteints, mais toute l’oreille interne, y compris la partie dévolue à l’audition.

Traitement de la neuronite vestibulaire

La neuronite vestibulaire se guérit spontanément. On peut prescrire de la cortisone ou des médicaments antiviraux. Leur effet n’est cependant pas prouvé. On peut aussi mettre en route des traitements physiothérapie de rééducation. Ces traitements raccourcissent la durée de la récupération.
 
D'autres articles sur les vertiges: