Maux de têtes pendant les rapports sexuels

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Certains hommes peuvent souffrir de violents maux de tête pendant un rapport sexuel et spécialement au moment de l’orgasme.

Cela arrive plus rarement aux femmes, les mauvaises langues diront que ça leur arrive avant. Parfois, ces maux de tête apparaissent en cours du rapport et atteignent leur maximum lors de l’orgasme. Parfois ils ne se déclenchent qu’au moment de la jouissance.

La plupart du temps ils sont gênants mais pas alarmants. Rarement ils peuvent faire suspecter une maladie potentiellement dangereuse sous-jacente.

Il y a deux types de céphalées sexuelles :

La plus commune :

  • Survient brusquement pendant l’orgasme
  • Se décrit comme des lancements

L'autre forme :

  • Débute comme des douleurs sourdes sur les tempes
  • Serrement dans la nuque ou dans les muscles des mâchoires
  • Augmente graduellement pendant quelques minutes précédant l’orgasme
  • Augmentent pendant la phase d’excitation

Tous les types d’activités sexuelles peuvent provoquer ces céphalées.

Elles peuvent être dues à une augmentation de la pression sanguine et de la fréquence cardiaque pendant le rapport sexuel et particulièrement l’orgasme

Elles peuvent être causées par une hémorragie cérébrale secondaire à la rupture d’une artère dans le cerveau

D’autres causes moins graves ont été impliquées :

  • Usage de la pilule contraceptive chez la femme
  • Infection des sinus
  • Glaucome

En cas de céphalées sexuelles il faut consulter un neurologue. Selon les cas il pourra décider ou non de prescrire un des examens suivants :

IRM ou scanner cérébral : ces examens permettent de visualiser le cerveau et, si l’on injecte un produit spécial dans les veines, de voir les artères, leurs éventuelles malformations ou ruptures.

Traitement :

Parfois ces céphalées sexuelles peuvent ne se produire qu’à une seule occasion et ne plus jamais se manifester.

Parfois les douleurs sont si brèves qu’il est inutile de prendre quelque médicament que ce soit.

Il ne faut pas reprendre une activité sexuelle avant que la douleur ait totalement disparu.

Traitement préventif :

Si une personne souffre régulièrement de ce type de maux de tête et que tous les examens n’ont rien montré de particulier, elle peut alors prendre un traitement à but préventif.

Bétabloquants : Ces médicaments sont prescrits pour diminuer la pression artérielle, les migraines ou dans le glaucome. Pris quotidiennement ils se montrent efficaces dans les céphalées sexuelles.

Les anti-inflammatoires ou les triptans (médicaments spécifique de la crise migraineuse) peuvent être pris une heure avant un rapport sexuel. Les triptans sont des produits chers.