Maux de tête ou céphalées

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

On distingue les céphalées dues à la tension nerveuse ou les céphalées dues à l'arthrose cervicale des migraines vraies

Dans la population 90 % des personnes souffrent de maux de tête (céphalées) mais il ne s’agit pas toujours de vraies migraines au sens médical du terme.

Les céphalées tensionnelles sont extrêmement fréquentes. Elles sont dues à des contractures de la musculatures cervicale et/ou du haut du dos, découlant de tensions nerveuses : stress, fatigues, burn-out, etc. On peut également ajouter une cause rare : la céphalée coïtale. Elle se produit chez l’homme pendant le rapport sexuel au moment de l’éjaculation. Ces maux de têtes se caractérisent par des douleurs en étaux qui prennent toute la tête et en particulier les deux tempes. Elles s’accompagnent parfois de vomissements. On les soigne par des médicaments qui relaxent la musculature (myorelaxants) comme le Midocalm, des Anxiolytiques comme le Lexotanyl ou le Temesta. Il est parfois également prescrit des massages relaxants de la nuque et le dos.

Les vraies migraines se présentent généralement comme des maux de tête atteignant une moitié du crâne, soit la gauche ou soit la droite. Elle apparaissent souvent dès le réveil et durent toute la journée. Elles sont très intenses, ont un caractère pulsatile ; souvent elles rendent la personne atteinte intolérante à la lumière et au bruit. Le mécanisme des migraines est une dilatation des artères situées à la surface du cerveau, suivi peu de temps après par une contraction de ces artères. Il existe des migraines dites accompagnées qui sont précédées pendant une dizaine de minutes par une perte totale de la vision d’un œil. Elles sont favorisées par la fatigue, le stress et les menstruations chez la femme.

Le traitement des migraines fait appel, dans les cas les plus bénins, aux anti-inflammatoires tels que l’Aspirine ou le Ponstan. Dans les cas plus sévère on utilise de nouveaux médicaments de la famille des Tryptans , tel le Zomig, l’Imigran ou le Relpax. Il est recommandé de prendre ces médicaments dès le début de la crise.

Dans les cas où les migraines sont extrêment féquentes ( plusieurs fois par semaine) il est souvent prescrit des beta bloquants tel l’Indéral en prise quotidienne.

Traitement naturel : Pour vous soulager, essayez l'huile essentielle de lavande en application sur les tempes.

Voir articles :

Les migraines simples ou accompagnées

Les maux de têtes dus à l'artérite temporale, maladie de Horton qui est une inflammation généralisée des artères , en particulier des artères des tempes

Les maux de tête causés par le froid

Les maux de têtes dus à des hémorragies

Les céphalées ou migraines de cluster

Les céphalées de tension

Les maux de tête pendant les rapports sexuels

la toxine botulique contre la migraine

Est-il possible de freiner l'arthrose ?

Le traitement de l'hypertension peut donner des céphalées

Consulter d'autres articles sur les maladies neurologiques