Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

La névralgie faciale donne des douleurs sur certaines parties du visage

Ces douleurs sont dues à des lésions directes d’un des nerfs du visage.

Toutes ces névralgies ont des symptômes communs :

La plus fréquente est la névralgie du nerf trijumeau. Les autres névralgies vraies de la face sont très rares.

Il existe d’autres douleurs au niveau du visage mais elles ne sont pas dues à des névralgies (atteinte d’un nerf) mais à d’autres causes comme l’artérite temporale (maladie de Horton) ou les douleurs de l’articulation temporo-maxillaire d’origine articulaire.

Névralgies du trijumeau :

Anatomie :Nerf-trijumeau

Le trijumeau est un nerf qui sort de la base du crâne, de chaque côté de la tête, et se divise en 3 branches, d’où son nom. Il y a une branche ophtalmique, une branche mandibulaire et une branche maxillaire.

CAUSES :

La cause la plus fréquente est une compression du nerf par une veine ou une artère à la base du cerveau, là où le nerf prend naissance.

Une autre cause observée est une dégénérescence du nerf, notamment au départ du nerf, dans le ganglioganglion_Gassern situé à la base du crâne (ganglion de Gasser) à partir duquel le nerf se divise en ses 3 branches.

Symptômes :

Chez une personne se sentant tout à fait bien survient :

  • Une douleur aiguë en éclair

  • Intolérable

  • Lancinante

  • D’un seul côté du visage (2 côtés seulement dans 3% des cas)

  • Dans un territoire du visage correspondant à une des branches du nerf (le plus souvent dans la branche mandibulaire)

  • Peut se produire spontanément ou être déclenchée par diverses activités (manger, se brosser les dents, parler) ou par un attouchement d’une zone du visage bine précise

La douleur disparaît en général en 10 à 20 secondes mais elle peut se répéter plusieurs par jour ou mêmeZones_nerfs_trijumeau  la nuit en cas de contact ou de stimulation.

Evolution :

Elle est variable. Parfois on assiste à des rémissions spontanées pendant des mois ou des années.

Traitement :

Il existe 2 types de traitements, médicamenteux et chirurgical :

Médicaments :

En principe on commence toujours par les médicaments en espérant diminuer voire abolir les symptômes. On utilise :

  1.  Les anticonvulsivants :

 Ce sont des produits prescrits en première intention pour le traitement de l’épilepsie .

  • Carbamazepine (Tégretol), l’oxcarbazépine (Trileptal), lamotrigine (Lamictal), la phénytoïne (Dépakine) et plus récemment la gabapentine (Neurontin). Les anticonvulsivants comportent des effets secondaires sous forme de sensation de faiblesse, confusion, nausée et sur le foie en ce qui concerne notamment le Tégrétol. 

  1. Les médicaments myorelaxants

qui, comme leur nom l’indique, relâchent la musculature. Il s’agit notamment du baclofen que l’on emploie seul ou en association avec la phénytoïne.

Injections d’alcool :

On peut injecter de l’alcool dans la visage à un endroit où passe la branche du nerf trijumeau qui provoque les symptômes. Cette procédure permet un soulagement temporaire de sorte que les injections doivent être répétées.

Chirurgie :

Les traitements chirurgicaux ont pour but de supprimer les douleurs en sectionnant le nerf qui provoque les douleurs. Les effets secondaires peuvent aller jusqu’à la paralysie d’une partie du visage innervé par le nerf traité. De plus il faut savoir que les symptômes peuvent réapparaître quelques mois ou années plus tard. On utilise :

Gamma-knife (couteau à rayon gama):

Cette appellation signifie textuellement « couteau gamma » Il ne s’agit pas d’un couteau mais d’un faisceau de rayons gamma dirigés sur la racine du nerf trijumeau pour le détruire. L’irradiation se fait par petites doses, sous plusieurs incidences. Ainsi chaque partie du cerveau traversée par le faisceau est faiblement irradiée alors que l’endroit où convergent les rayons recevra une forte dose. L’effet favorable se manifeste progressivement, souvent après plusieurs semaines. Cette technique est efficace dans la majorité des cas. Elle est indolore et n’a que rarement des effets secondaires sous forme d’une perte de la sensibilité dans la zone du visage qui était auparavant sujette aux crises.

RADIO_CHIRURGIE Casque_Gamma-Knife

Décompression vasculaire :

Il s’agit d’une méthode chirurgicale qui a pour but de déplacer la veine ou l’artère qui compresse le nerfDecompression_nerf. L’opération se fait par une petite incision derrière l’oreille puis dans l’os du crâne. Le chirurgien parvient ainsi à atteindre la racine du nerf. Il va alors déplacer le vaisseau. S’il s’agit d’une artère, le chirurgien va la tenir éloignée du nerf avec un tampon. S'il s'agit d'une veine, il va carrément la couper. Cette technique est également très efficace. Elle comporte toutefois des risques de toucher le nerf et de provoquer les mêmes effets indésirables que l’injection d’alcool.

Injections de Glycérol :

Dans ce cas l’injection ne se fait pas sous la peau comme celle utilisant l’alcool mais plus profondément, directement dans le voisinage du ganglion de Gasser. L’effet est ici rapide (quelques heures) La récidive, comme pour la technique avec alcool, est possible.

Ballonnet :

Cette méthode consiste à introduire un cathéter à travers la base du crâne jusqu’au contact du nerf. A l’extrémité du cathéter se trouve un ballonnet qui est alors gonflé de sorte à comprimer le nerf. De cette manière le nerf est endommagé et ne pourra plus transmettre la stimulation douloureuse. Cette méthode est efficace et comporte peu d’effets secondaires.

Radiofréquence :

Le neurochirurgien introduit un cathéter par la méthode déjà décrite jusqu’à la base du nerf. Une fois en place il stimule les différentes branches du nerf par un courant électrique faible. Le patient est seulement calmé par un sédatif. Il peut ainsi dire quel endroit du nerf déclenche la douleur. Une fois repéré le nerf en cause, le neurochirurgien va endormir le patient et lui administrer un courant suffisamment fort pour détruire la partie du nerf responsable des douleurs.

Section du nerf  d'une branche du nerf  trijumeau :Section-du-nerf

Cette méthode comme son nom l’indique consiste à sectionner la branche du nerf à travers une ouverture dans la base du crâne. Cette section est définitive. Elle s’accompagne souvent d’une paralysie faciale.

Les migraines simples ou accompagnées

Les maux de tête dus à l'artérite

Les maux de tête causés par le froid

Céphalées dues à l'arthrose

Les céphalées ou migraines de cluster

Les céphalées de tension

Les maux de tête pendant les rapports sexuels

Consulter d'autres articles sur les maladies neurologiques

 

avatar
ton médecin traitant dans un premier temps, un neurologue par la suite si ton médecin traitant ne t'invite pas à prendre rendez-vous si il s'agit du fameux trijumeau :cry:
VOTES:0
avatar
je souffre depuis 12 mois de coté droit du visage ça me brûle et ça me lance j ai le moral a zéro quel médecin ? doit je aller voir s v p
VOTES:6
avatar
moi suite a un accident de la route il ni a rien a faire j ai vue un grand neurologue et me des conseil de me faire faire opéré
VOTES:0
avatar
un neurologue je souffre depuis novembre 2015 avec des crises de plus en plus souvent.
VOTES:0
avatar
apres 5 annees de soufrance ! j'ai enfin ! eu gain de cause !! je serais operer le 19 mars2013!le docteur ma expliquer que j'aurai le principe du ballon !!le rentre le 18operer le 19 et sorti le 20! j'ai hate que cet souffrance arrete :! je suis epuisee par la douleur ! jour et nuit !trileptal skenan! ne me font plus rien !!
VOTES:0
avatar
l'operation c'est bien passer !bien sur la moitie de mon visage et gonfler mais sa va ! mon chirurgien ma dit que je serait un peut gener pendant 5 a 6 semaine mais je n'est plus mal !je suis tres contente ! hospital laennec de nantes !
VOTES:-1
avatar
Je souffre depuis 20ans d algies , on me propose un bloc test sur le nerf du trijumeau je suis suivie par dr raoul..a nantes je pense que c est elle qui vous a opéré, cela me rassure que tous c est bien passé pour vous.
VOTES:-1
avatar
bonjour Agnes56, mon épouse souffre d'une atteinte du nerf n°5 depuis 3 ans, d’hôpital en neurologue depuis 4 ans et pas d’amélioration, pourriez vous me dire svp quel symptome aviez vous pour que nous puissions faire un rapprochement d'information.
merci
VOTES:0
avatar
moi sa affecter les dents manger ou boire quelque choses légèrement froid était un véritable torture donc le problème c'est que je suis aller chez un dentiste a la place d'un neurolgue
VOTES:0
avatar
brigitte 51
c'est une compression du trijumeau par ballonnet qu on vous a fait ?
VOTES:0
avatar
brigitte 51
C'est une compression du trijumeau par ballonnet qu 'on vous a fait ?
et vous n'avez plus du tout de douleur ?
VOTES:-3
avatar
feriel ouarezki lundi 30 juin 2014
bonjour ; je cherche un bon medecin de névralgie de trijumeaux en urgence s il vous plait
VOTES:-1
avatar
Bonjour, depuis 1an, j'ai des sensations de brûlure dans la bouche et sur le coté gauche du visage. J'avais mal dans toutes mes dents sauf dans les incisives. Actuellement, on m'a enlevé deux dents, j'ai vu 7 dentistes différents et on est en pleine campagne de dévitalisations, mais malgré ça, aucunes améliorations au niveau des douleurs. Que dois je penser? pourrais je avoir un problème au niveau de ce fameux nerf? je ne sais plus à qui m'adresser et je suis incomprise.
VOTES:0
avatar
Bonsoir a tous et toutes, je souffre depuis 2009 de la névralgie du trijumeau. Je ne supportais pas le souffle du vent sur mon visage, douleur comme un mal de gencives, ai été voir mon dentiste, radio faciale rien. On m'envoie voir un orl qui me diagnostique une névralgie et me conseille de voir mon médecin traitant. IRM du crâne pour confirmer aucune sclérose en plaque. Et la au bout de 3 mois de douleurs plus rien pendant 3 ans ! Puis 2012 a nouveau des crises, comme des décharges électriques sur la joue vers l'arête du nez je ne peux plus me laver le visage, les dents, sourire, manger, parler même pleurer est insupportable, la douleur est tel que je suis extrêmement épuisée Un nouveau IRM, consultation neurologue, diagnostique confirmé, a savoir qu'il est possible d'avoir des périodes de rémissions, mais dans tout les cas la douleur reviendra toujours avec une intensité plus importante ou des crises plus longues voilà ce que m'a dit mon neurologue. Traitement tegretol qui au bout d'une semaine me rend malade epathite, foie en vrac. Ai eu un rendez vous avec un neurochirurgien il me propose une opération avec une plaque de téflon insère entre le nerf et artère. J'avoue j'ai peur de l'opération... en espérant que cela répondra aux questions de certains d'entre vous.
VOTES:1
avatar
Bonjour, j'ai également des douleurs faciales qui sont appelées des névralgies. Je les eu suite à une opération cérébrale car j'avais un kyste sur le nerf optique et le nerf trijumeau il est vrai qu'avec certains médicaments on est soulagé mais un peu de fatigue et ça repart. Je pense que ces névralgies restent éternelles avec une intensité variable. J'ai été opérée à Gui De Chauliac sur Montpellier ils sont spécialises tête et cou avec ni super neurochirurgien qui m'a opéré. Bon courage à tous.
VOTES:2
avatar
Mon pere est aussi souffrant de cette maladie on compte aller à montpellier la fin de ce mois ... qui est votre medecin pour qu on puisse prendre rdv merci
VOTES:0
avatar
heddi samia je souffre des douleurs depuis 2008 apres l'extration d'une dent de sagesse
VOTES:-2
avatar
Je souffre moi même d'une atteinte du nerf trijumeau depuis 3 ans du à une chute sur la pommette avec perte de connaissance . Il faut malheureusement que je vive avec ces douleurs qui changent sans cesse !! Malgres les medocs, cette saloprie est plus forte mais je me bats chaques jours et je garde l'espoir et le moral est très important ! Je vous transmet cette énergie en vous souhaitant bon courage

VOTES:1
avatar
votre énergie est positive et bonne à prendre. Dans chaque période de stress, je n'ai qu'une demi vie, il faut du courage et faire beaucoup de sport d'endurance, ca délocalise la douleur. L'auto persuasion est une possibilité. Je m’imagine très détendu, faire descendre la douleur, à son rythme, le long de mon visage, elle coule dans ma pommette et passe par ma gorge jusqu'à descendre dans mon bras droit et finalement se retrouver dans mes doigts, ou je peux la bruler grâce à la guitare, au dessin. Miracle, la douleur est partie ! Je renouvelle l'opération à chaque pic quand je suis chez moi le soir.
Bonne chance.
VOTES:1
avatar
Merci Valérie pour ce message. En effet beaucoup de personnes souffrent comme vous et sans que la médecine puisse apporter une aide efficace. Cela montre aussi ses limites.
VOTES:0
avatar
bonjour
suis pas en forme aujourd'hui malgré mon traitement de gabapentine et vérapamyl
ce traitement me donne moins de migraines...avant c'était tous les jours!!! plusieurs fois par jour. l'humeur est très dure à gérer!!!
ce jour, la pommette , mon coté droit du visage est très douloureux.j'ai l'impression d'avoir une plaque qui me donne des difficultés pour bouger mon visage.
la migraine est présente ah la la
les yeux sont vitreux, grosse fatigue pourtant je n'ai fait que de l,ordinateur ce matin ;concentration difficile .
hier soir je suis allé courir pour decompresser et faire baisser ma tension car avec les traitements j'ai des hausses très variantes durant la journée.
tout doit ce faire à petites doses.
mes articulations coude poignet ,parfois chevilles sont douloureuses.
ma nuque me brule et j'ai l'arrière de la tete qui lance!!
le soir j'ai l'impression d'être très enrhumé ainsi qu'au petit matin et une heure après plus rien ! les sinus sont encombrés au maximum(j'ai eu une antibiothérapie il y a quelques mois non remboursé!!! d'ailleurs.
parfois je m'étouffe !! pourquoi? allez savoir....
parfois j'ai des vertiges pendant plusieurs jours
parfois le foie et l'estomac me signale qu'ils en ont trop!!! des médocs! ( c'est une cercle vicieux)
et c'a fait très mal
parfois je ne sais plus ... tout me parait compliquer à faire. Suis ailleurs ... les effets indésirables des médicaments
je dois sans cesse réfléchir et me dire que je dois m'adapter , me dire que ça va passer et que c'a ira mieux après ces crises ( 3,4 par jour ) et être plus forte que ces douleurs d' algie du trijumeau , ce nerf cette compression qui me compresse moi !!
c'est une bataille et je suis sur que je vais gagner!!



VOTES:1
avatar
Je forme tous mes voeux et je suis en pensée avec vous. Je souhaiterais mettre un prénom dans mes pensées si c'est possible.
VOTES:0
avatar
moi aussi jai dés douleurs du nerf trijumeaux..............comme ce soir et j'en peut plus ,tant que ca fait mal.:cry:
VOTES:0
avatar
Bonjour, cela fesait 1 an que j'avais des douleurs au cou qui irradié vers les oreilles et qui descendait vers la colonne vertébrale ( au niveau des côtes flottantes). J'ai consulté un ortho-dentiste qui a remarqué que ma dent de lait n'est jamais tombée et que ma dent définitive est horizontale, à l'envers et qu'elle se trouve sur mon nerf trijumeau (au niveau de la mâchoire). Je ne peux pas vivre avec mais j'ai peur que si on m'opère, la dent sectionne mon nerf et que je sois paralysé à vie.
VOTES:0
avatar
Comme on peut le voir dans notre article sur le trijumeau, celui ci se divise en trois branches qui innerve la face. Votre dent est probablement en contact avec la branche inférieure (à vérifier avec le dentiste). Si c'est le cas en extrayant la dent on peut éventuellement léser la branche inférieure du nerf. Cependant il faut savoir que le nerf trijumeau n'est pas un nerf moteur mais un nerf sensitif. En cas le lésion il n'y a pas de paralysie mais une perte de sensibilité ce qui est bien sûr gênant. Je vous conseille de consulter un neurologue qui pourra vous renseigner au mieux sur votre cas. Votre Doctorette
VOTES:0
avatar
Allez voir un (bon) ostéopathe, c'est moins invasif et bcp plus efficace. Chirurgie = grosse connerie...
VOTES:-2
avatar
???? mais oui je ne comprends pas pourquoi vous ne parlez pas d ostéopathie : mare de ces médecins qui ne parlent que de médicament ou de chirurgie !! L ostéopathie crânienne même si elle ne s explique pas scientifiquement apporte une aide vraiment énorme à toutes ces pathologies !! Par contre il faut trouver une ostépathe compétent et ça c est plus compliqué car il y ales médecins ostépaothes qui n y connaissent rein qui ne savent que vous faire " craquer les vertebres " il y a les ni ni médecin ni kiné qui n ont aucun " touché " aucune expérience et n osent pas manipuler les patients et ne font que vous tripoter les viscères le foie ... et il y a les kiné qui sont compétents pour tout !!! Alors allez voir un kiné ostéopathe ( 5 ans d études en plus ) qui lui a obligatoirement fait du " cranien " pendant ses études et sait l appliquer à ses patients mais qui lui ne fait aucune pub !
VOTES:0
avatar
Bonjour, surtout prenez 2 avis , Neuro et ORL ... j'ai été victime d'une erreur médicale par un neurochir , 15 EVASAN et 16 opérations + cancer et récidive !!!
VOTES:1
avatar
Bonsoir, je représente l AFAT, l association française des algies Trigéminales. Nous venons de créer notre Asso afin de faire connaître et reconnaître notre maladie. Vous pouvez nous rejoindre sur notre page Facebook. Bien à vous
VOTES:5
avatar
Merci beaucoup pour cette info..........mon mari est atteint d'une infiltration tumorale des nerfs trijumeau V2 et V3 depuis 2012......on a tout essayé y compris thermocoagulation et pose d'électrodes externes à la base du crane pendant 10 jours, sans effet........chimio bien sur et aussi rayons à viser thérapeutique.......les douleurs devenaient de plus en plus insupportables surtout en fin de journée, il a été dirigé vers un traitement à la méthadone qui est donné en substitution de la drogue mais agit aussi sur les douleurs neurologiques, après une hospitalisation d'une semaine avec mise en place de ce traitement progressivement, il y a une amélioration de la douleur mais avec somnolence au début, disparue depuis. le médecin traitant prend le relais de l'hôpital au niveau du suivi, possibilité de prendre des inter-doses en cas de douleurs entre les prises.........cela tient du miracle, il n'y croyait plus. c'est très récent, cela date de la semaine dernière. il était dans un service de soins palliatifs. même si l'effet n'est pas total, il n'a plus de crises insurmontables et revit, il y de nouveau le moral et a envie de faire plein de choses.........pour bénéficier de ce traitement il faut que tout ait été essayé avant......tous les hôpitaux ne le font pas ils doivent bénéficier d'un agrément je pense. Il faut surveille la tension, le rythme cardiaque et faire un électrocardiogramme deux fois dans la première semaine du traitement et des analyses de sang etc....Je me rend sur Facebook...encore merci
VOTES:0
avatar
Anonyme je dois me faire operer du nerf trijumeau me faire une decompression de l artere j ai peur
VOTES:1
avatar
bonjour moi aussi douleurs a la joue droit depuis juillet 2014,très douloureux je suis sous trileptal 300ml 8 comprimés par jour .Symptômes nerf trijumeau brulure décharge électrique au niveau de l œil et sous le nez insupportable . J ai fais scanner,radio des dents panoramique rien pas résultat , j ai insisté pour passé 2 irm hôpital différent et la il ont trouvé un vaisseau qui viens touche le nerf , je suivi a l hôpital laennec a nantes et je prévois une opération. bon courage a vous.....
VOTES:0
avatar
bonjour,j'ai eu mal au cou pendant 3 jour et j'ai pris des doliprane 4 par jours,et aujourd'hui je recommence a avoir des douleur au niveau du front et le visage droit.quand je le touche j'ai mal et quand je me lave le visage une sensation de brulure.sa viens et sa repart !!!! j'aimerais savoir si ça vous a fait cela au début,comme sa j'irais consulter un nerologue,ou peut être un osthéopate ou autre.MERCI d'avance en espérant que se ne sois pas grave !!!!
VOTES:0
avatar
Je suis embêtée depuis 2000 avec les névralgies au niveau de la mâchoire. Au début petite crise. J ai vu le dentiste: rien ai niveau des dents. Après neurologue et le verdict. J ai fat scanner plusieurs IRM ponction lombaire. Donc selon les crises je suis montée dans le traitement : tegretol, trilepal aujourd'hui j en suis à cocktail : trileptal + izalgie + rivatrol je crois et je plane, je dors. Demain j ai RDV au CHU de Nantes avec docteur Raoul et J espère beaucoup. Par ailleurs j ai tout essayer : chiropracteur, ostéopathe, ethiopathe, guérisseur, homéopathe et J en passe, rien n y fait.
VOTES:0
avatar
J ai vu le docteur Raoul, tres bon contact. Itervention le 29 mars : pose d un ballonet.sur V3. J ai hâte car je ne fais que d'ormir et quand je parle je mélange mes mots.ce n'est pas izalgie queje prends avec les autres médicaments mais murice. Je vous laisse je vais dormir.
VOTES:0
avatar
Nardine57 écrire:
J ai vu le docteur Raoul, tres bon contact. Itervention le 29 mars : pose d un ballonet.sur V3. J ai hâte car je ne fais que d'ormir et quand je parle je mélange mes mots.ce n'est pas izalgie queje prends avec les autres médicaments mais murice. Je vous laisse je vais dormir.



Bonjour votre operation s'est bien passée?
VOTES:1
avatar
Bonjour Je souffre d'un névralgie facial depuis mi juin 2016 j'ai tout fait dentiste enlever une dent de sagesse puis mon dentiste m’envoie chez un orl conclusion névralgie facial irm et des prises de tegretol 200 mp je suis au minimum à 900 mg par jour et toujours des douleurs rendez-vous chez le Professeur PROUST CHU Hautepierre opération prévue le 15 septembre 2016 je n'en peu plus
VOTES:0
avatar
Bonjour à tous, je conseil de penser aussi à l'acupuncture, points méridiens et points hors-méridiens, car les résultats peuvent dans certains cas être satisfaisant, suivant les connaissances de votre médecin, percévérer, les solutions simples existent, Bon courage.
VOTES:0