Note utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

 

Lorsque les fourmillements dans les mains sont fréquents et gênants, le tunnel carpien en est souvent la cause

Il s’agit de ce que les médecins appellent le syndrome du Tunnel carpien ou  « compression du nerf médian ou carpe ».

 
Qu’en est-il ?
Les fourmillements dans les mains apparaissent fréquemment chez les femmes. Ils surviennent en fin de nuit et perturbent le sommeil. Tout d’abord insistons sur le fait que les fourmillements, que se soit dans les mains ou dans les pieds, ne sont jamais, contrairement à ce que l’on dit souvent, des problèmes circulatoires. Ce sont des problèmes liés aux nerfs.
 
Un fonctionnement complexe
Les bras reçoivent les nerfs qui permettent les mouvements et qui donnent la sensibilité. Ces nerfs sortent de la colonne vertébrale au niveau de la nuque. Ces nerfs, comme des fils électriques, descendent le long des bras jusqu’aux doigts. Leur fonctionnement peut être perturbé par des maladies du nerf lui-même (dues à des problèmes de diabète ou l’alcoolisme ) ou par une compression du nerf.
trajet-bras
 
Cette compression se traduit essentiellement par des fourmillements. Elle se produit généralement à des endroits bien précis le long du trajet du nerf et donne des symptômes en conséquence.
Les endroits où se produisent ces compressions se trouvent là où le nerf passe dans des passages étroits, où il suffit d’un petit obstacle pour que le nerf soit étranglé.
 
 
Le premier de ces passages se situe à la sortie du nerf au niveau de la colonne vertébrale cervicale. L’arthrose en est le plus souvent responsable mais il peut également se produire des hernies discales. Les fourmillements voire les douleurs se manifestent dans tout le bras puisque c’est la racine du nerf qui est lésée.
 
plexus cervical
plexus-brachialLe deuxième endroit se localise au niveau de l’épaule. Toute une série de nerfs passe par là. On l’appelle le plexus brachial. Ce passage est beaucoup moins souvent concerné. Il donne des symptômes analogues à la localisation cervicale.
 
Le troisième est causé par une compression du nerf au niveau du coude, sur le côté interne. Il s’agit du nerf cubital. A cet endroit le nerf est situé entre la peau et l’os. Le moindre choc va provoquer une secousse électrique le long du bord interne du bras jusque dans le petit doigt. Tout le monde a éprouvé cela une fois ou l’autre. Mais la compression ou l’irritation du nerf peut être permanente. Elle nécessite alors un traitement.
cubital

 

canal-guyon
 
 
 
 
 
 
 
 
La dernière localisation, la plus fréquente, se situe au poignet. A cet endroit c’est le nerf médian qui est concerné. Le nerf passe sous un ligament (le ligament annulaire du carpe) qui forme comme un bracelet. Toutes sortes de raisons peuvent provoquer une compression à ce niveau. Un épaississement du ligament ou un œdème, vont comprimer le nerf et déclencher les symptômes. C’est pourquoi la médecine appelle ce phénomène « la compression du nerf médian au carpe ». Ces fourmillements se produisent surtout la nuit car la plupart des personnes dorment avec les mains repliées. Cela provoque déjà naturellement une flexion qui comprime le nerf. En cas d’anomalie du ligament la compression sera plus forte.
ligament-annulaire-du-carpe
 
Les fourmillements suivront le trajet du nerf médian.
Le nerf se divise après son passage sous le ligament. Il va aller dans les 3 premiers doigts. C’est là que se produisent les symptômes. Cette localisation anatomique est typique.
innervation-median
 
Le diagnostic
Il est généralement posé sur la base des symptômes évoqués par le patient. En cas de doute on peut toutefois le confirmer par un Electro-myo-gramme (EMG) qui se fait chez le neurologue. Le spécialiste va poser des aiguilles le long du trajet des nerfs du bras et déterminer à quel endroit se trouve la compression.
 
Le traitement
Dans un premier temps le médecin va prescrire des anti-inflammatoires pour réduire l’inflammation causée par la compression. Si la compression est passagère, ces médicaments suffisent. Une autre possibilité est de porter une petite attelle au poignet, pendant la nuit, afin d’empêcher la main de se replier. Cette mesure est souvent efficace. Il est également possible de pratiquer une injection de cortisone dans le ligament.  Enfin on peut également effectuer une petite opération en anesthésie locale. Elle consiste à couper le ligament pour libérer (décoincer) le nerf médian. La même intervention est également possible au coude.
 
 
 
 
avatar
GUILARD CHRISTIANE jeudi 21 mai 2009
depuis deux ans j'ai des fourmillements dans les deux mains. Mon médecin ne sns est jamais préocupé, et 18 mois les pieds fourmillent egalement avec sensation de brûlures.<br />je ne sais plus quoi faire pouvez vous me renseigner.<br />avec mes remerciements
VOTES:34
avatar
Maenel Céline jeudi 4 juin 2009
depuis décembre je souffre du poignet gauche.<br /><br />Tout d'abord mon médecin m'a<br />fait faire de la physio, mais j'avais le poignet trop sensible.<br /><br />Ensuite j'ai<br />eut droit à une attelle et des anti-inflammatoire.<br /><br />Puis il m'a envoyé chez<br />le neurologue qui m'a diagnostiqué une inflammation du tunnel carpien. J'ai<br />alors eut droit à une injection début Mars, mais j'ai de nouveau mal au<br />poignet et même parfois mal jusqu'à l'épaule et au niveau du cœur.<br /><br />On<br />vient de m'envoyer chez un rhumatologue qui ne pas bcp aidé et de toute façon<br />je dois retourner chez mon médecin pour avoir les conclusions du rhumatologue.<br /><br /><br />Je commence à en avoir et ne sais plus quoi faire.
VOTES:8
avatar
bonjour pour moi aprés une reprise de travail comme manutentionnaire des fourmillemnts ont commencé dans mes deux maisn en mm temps puis une douleur au coude et fourmillments<br />anti infla puis injectiosn rien n'y a fait<br />je vais voir le rumatho mercredi j'espére qu'il va pas me promoner<br />je compte arrêter mon travail car à l'heure actuelle jes uis obligée de bosser avec des attelles pour eviter de plier mes coudes galére<br />je vais devoir négocier mon licenciement car à 35 ans je n'ai pas envie de perdre la force de mes mains voilà si quelqu'un se reconnait.... j'attends des réponses merci
VOTES:0
avatar
J'ai lu les commentaires sur les fourmillements des mains et des bras, et je suis tranquillisée de savoir que la circulation sanguine n'y est pour rien. Cependant j'ai eu ces fourmillement récemment en faisant une séance de sauna, après une vingtaine de minutes, toujours aux bras, je me suis beaucoup inquiétée.. j'ai même eu (après la douche) des tâches rouges sur les jambes qui sont partis aussitôt que je me suis refroidie . Je m'inquiète et je me demande si le Sauna est nuisible à la circulation, ou bien alors aux nerfs?<br />merci de votre gentille réponse qui m e tranquillisera pour sûr.
VOTES:1
avatar
Est ce que vous avez trouvez une solution ou explication? j'ai la même chose apres ma douche en fait..
VOTES:0
avatar
boujour jai 20 ans moi aussi jai des fourmillement dans les deux dernier doight de la mains gauche cela ne me fait pas mal mais cest tres genant car ca fait une semaine que sa dure dois je aller chez mon medecin traiten ou direct a lopital ? CAR SI JE VAIS CHEZ MON MEDECIN QUE POURRA T IL FAIRE MERCI DE ME REPONDRE
VOTES:1
avatar
Parfois, il ne reste plus que l'opération. Je vous conseille de voir avec votre médecin qui pourra vous renseigner.
VOTES:1
avatar
Commandez-le chez votre pharmacien.
VOTES:-2
avatar
Apparemment il s'agit d'une névrite (l'inflammation des nerfs) dont les causes peuvent être multiples. La meilleures chose à faire est de consulter un neurologue qui pourra confirmer le diagnostic et vous prescrire un traitement approprié. <br /><br />Bonne chance à vous !
VOTES:0
avatar
tout d'abord pour les fourmillements dans les pieds je l'ai eu et maintenant j'ai une sorte de paresthésie dans la main gauche.<br />Je me suis soignée les pieds a force de cataplasmes d'argiles pendant 1an!! et oui 1an!!!la pour mon poignet j'avai commencé aussi l'argile et puis j'ai dit tiens je vais aller voir le rumato alors infiltration et depuis je souffre!! essaye l'argile ca marche
VOTES:0
avatar
Ne pas négliger des les premiers fourmillements.J'ai eue les deux poignets opérés l'été dernier et je dois recommencer le tout.<br />J'ai des douleurs jusqu'a l'épaule et le trapeze droit.Quelqu'un d'autre aurait subit une 2 ieme opération? Des résultats?<br />Vraivisage
VOTES:4
avatar
salut maminette !! ma mère souffre de la memm chose etje voudrais savoir la nature de l'argille utilisé pour les pieds esk ce de l'argille ordinaire?
VOTES:4
avatar
Hélène Fortin dimanche 4 mars 2012
Depuis 1 mois j'ai des spasmes, comme choc électrique ou irrasion à mon bras gauche; de l'épaule aux bouts des doigts. Les symptomes viennent surtout lorsque je suis assise sur une chaise droite ou lorsque j'utilise mon bras...j'ai remarqué ce matin que lorsque couchée sur le dos et que je tourne la tete vers la gauche je ressens aussitot ce malaise...je ne sais quoi faire...je dois travailler et ce n'est pas le bon moment pour un arret de travail. Merci à l'avance.
VOTES:0
avatar
je me suis fais opere et sa a rien change pour moi
VOTES:1
avatar
Bonjour, moi c'est depuis 2 mois environ j'ai des fourmillements dans ma main gauche seulement dans le troisième et quatrième doigts et c'est occasionnel sans douleur , et j'ai moins de force dans cette main, c'est à la suite d' une séries de push up les pieds sur la troisième marche dans l'escalier sans réchauffement avant, que ceci a commencer je vais rencontrer mon medecin car je suis tanné.
VOTES:0
avatar
Anonyme écrire:
Bonjour, moi c'est depuis 2 mois environ j'ai des fourmillements dans ma main gauche seulement dans le troisième et quatrième doigts et le pouce c'est occasionnel sans douleur , et j'ai moins de force dans cette main, c'est à la suite d' une séries de push up les pieds sur la troisième marche dans l'escalier sans réchauffement avant, je vais rencontrer mon medecin car je suis tanné.
VOTES:0
avatar
J'ai plus de 50 ans et après 6 mois de réveils réguliers pendant la nuit pour des fourmillements dans les trois premiers doigts de la main droite, je viens d'être opéré (sectionnement du ligament du canal carpien). Ce sont de fortes difficultés à piloter ma moto qui m'ont convaincu d'intervenir. Les fourmillements apparaissaient après seulement 5 minutes que je tenais la poignée. J'avais également des douleurs dans le creux du coude et le long de la nuque, du côté droite toujours. 2 semaines après l'opération, j'ai toujours un pansement et des fils (qui seront enlevés demain). Les douleurs dans le coude et la nuque ont disparu immédiatement. J'ai encore une insensibilité partielle dans le pouce qui devrait disparaître dans quelques mois selon le médecin, mais plus aucun fourmillement pendant la nuit.
VOTES:-1
avatar
Concernant le canal carpien : Le rhumato demande un EMG, Faire pratiquer cet électromyogramme (non douloureux) par un neurologue qui infirmera ou confirmera un canal carpien. Dans l'affirmative Préférez la voie chirurgicale ouverte. L’intervention dure moins de 15 minutes (20 minutes pour vous placer et vous anesthésier en loco régionale si indiquée). On repart le jour même et on patiente quelques semaines post-op.
VOTES:0