Tremblements dans les mains, les jambes : parkinson

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Le tremblement  des membres (mains jambes) est une manifestation très fréquente qui augmente avec l’âge

La médecine définit plusieurs types de tremblements en fonction de leurs caractéristiques. La caractéristique la plus importante est la circonstance dans laquelle le tremblement se produit. Ainsi on Tremblementsdistingue :

  • Le tremblement de repos qui survient lorsque la personne ne fait rien
  • Le tremblement de posture soit un tremblement qui se produit lors du maintien d’une attitude
  • Le tremblement d’action qui se produit lors d’un mouvement volontaire

Tremblement de repos :

Ce type de tremblement peut survenir dans les situations suivantes :

Prise de médicaments : ce sont en général les neuroleptiques, médicaments administrés pour traiter certaines maladies psychiques. Toutefois la métoclopropamide (Primpéran) médicament administré pour favoriser la digestion ou en cas de nausées, la prométhazine ou la flunarazine. Dans ces cas le tremblement se situe très souvent à la mâchoire.

Sans prise de médicaments :  Ce même tremblement de repos, sans prise de médicaments, surtout s’il s’accompagne de rigidité des membres et d’une diminution des mouvements spontanés, comme le balancement des bras à la marche, signe le plus souvent la maladie de Parkinson.

Dans ce cas le tremblement débute généralement à une main, puis après quelques mois il s'étendra à la jambe du même côté. Après une ou plusieurs années il va toucher les 4 membres. Ce tremblement augmente lors de stress ou d’émotion. La maladie de Parkinson qui regroupe des tremblements et une rigidité musculaire va conduire le malade à se déplacer à petits pas et à avoir une attitude inclinée très caractéristique de cette maladie.

Le traitement  de la maladie de Parkinson :Parkinson
Il débute par la prescription de Madopar à laquelle on peut adjoindre d’autres médicaments lorsqu’elle devient inefficace. Ce sont les neurologues qui sont les plus compétents pour traiter cette maladie. Finalement on peut poser des électrodes directement dans le cerveau afin de produire une stimulation de la zone responsable des tremblements. Cette méthode réservée aux cas résistants et graves est très efficace.

Tremblement de posture :

Il survient lorsque la personne tient un membre dans une position fixée (exemple bras tendu).Il se déclenche immédiatement ou quelques secondes après que la position est prise.Le tremblement est fin (très petites secousses) et rapide. Les causes sont nombreuses :

  • Externes : Consommation excessive de café, alcoolique ou cocaïnomane en manque
  • Maladies : hyperthyroïdie (fonctionnement exagéré de la glande thyroïde), troubles métaboliques (manque de sodium, magnésium ou calcium dans le sang)
  • Médicaments : notamment ceux utilisés dans l’asthme, certains antidépresseurs, corticoïdes ou anti-épileptiques

Si aucune de ces causes ne peut être identifiée, il s’agit alors d’un tremblement que les médecins qualifient d’essentiel, c’est-à-dire dont on ne connaît pas la cause. Ce tremblement essentiel est le plus fréquent puisqu’il est présent chez environ 15% des personnes de plus de 65 ans. Il se localise de préférence aux membres supérieurs et à la tête.

Traitement :

Lorsqu’une cause est identifiée il suffit de la supprimer. Cela n’est évidemment pas toujour facile s’il s’agit d’un problème d’addiction.

On peut prescrire des béta-bloquants, médicaments utilisés dans l’hypertension et certaines maladies du cœur. S’ils sont contrindiqués il est possible de prendre de la Primidone. Ce médicament peut induire une certaine somnolence raison pour laquelle il faut fragmenter les doses sur la journée.

Les tremblements de la tête résistants aux médicaments, répondent bien aux injections de toxine botulique. L’effet dure environ 3 mois après quoi une nouvelle injection est nécessaire.

Tremblement d’action :

Ce type de tremblement se manifeste au moment d’un mouvement volontaire. Il est d’autant plus marqué que le mouvement se veut précis comme saisir un petit objet, remplir un verre ou écrire.

Ces tremblements sont souvent liés à des maladies cérébrales où des nerfs périphériques. Ils relèvent des compétences du spécialiste, en l’occurrence du neurologue.

Consulter d'autres articles sur les maladies neurologiques