Jambes sans repos, syndrome

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Le syndrome des jambes sans repos ou restless legs est une maladie neurologique

Elle se manifeste par un besoin de bouger les jambes:

  • Les mouvements soulagent
  • Le repos aggrave

Parfois cela disparaît spontanément, sans que l’on sache pourquoi.

Les personnes qui en souffrent, parfois depuis des années, décrivent cela comme un agacement dans les jambes, parfois des brûlures, parfois des fourmillements. Les symptômes se manifestent surtout la nuit mais plus le temps passe plus ils apparaissent tôt dans la journée.

Cette maladie débute vers l’âge de 40 – 50 ans mais peut exister bien plus tôt, quoique rarement, même chez des enfants. Elle est plus fréquente chez la femme que chez l’homme.

Avec le temps elle peut s’étendre aux bras et même au tronc.

 Quelles sont les causes des jambes sans repos ?

Les causes de la maladie sont mal connues. On sait que le manque de fer peut en être la cause. On la retrouve également fréquemment chez les personnes atteintes de la maladie de Parkinson ou chez celles présentant des complications du diabète telle la polyneuropathie (lésions des gaines des nerfs principalement des jambes). Les maladies de la thyroïde et le syndrome d’apnée du sommeil (SAS) ont également été associé à cette maladie. L’insuffisance rénale, la polyarthrite rhumatoïde et l’insuffisance veineuse (varices) en sont des causes reconnues.

Un certain nombre de médicaments peuvent provoquer le syndrome des jambes sans repos. Ce sont les médicaments contre les nausées et les vomissements (anti-émétiques) ceux contre les allergies (anti-histaminiques) et les antidépresseurs. Le syndrome des jambes sans repos peut également se manifester lors de l’arrêt de la prise de benzodiazépines (calmants et somnifères).

Il s’agit d’un manque de fer ou d’une maladie de la thyroïde il suffit de traiter la cause. Lorsqu'un médicament en est la cause, il faut impérativement le stopper.

Dans les autres cas, la majorité, pour lesquels aucune cause n’est mise en évidence, on peut essayer différents traitements tels ceux utilisés pour soigner la maladie de Parkinson : Dopamine, Sifrol (Pramipexol). Des dérivés de l’opium comme oxycodone ou la méthadone ont été prescrits avec succès. Les benzodiazépines ont également un effet positif mais nous avons vu que leur arrêt peut, par lui-même, déclencher la symptomatologie.

Enfin l’ostéopathie a obtenu un certains succès chez un certain nombre de patient.

Le Syndrome des jambes sans repos n’est pas une maladie grave mais handicapante, qui trouble le sommeil avec les répercussions que l’on imagine sur la journée qui suit.

Articles sur les jambes:

Nervosité dans les jambes

Crampes dans les jambes

Grosses jambes

Fourmillement dans les pieds

Jambes lourdes et enflées

Consulter d'autres articles sur les maladies neurologiques