Sécheresse vaginale que faire ?

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

La sécheresse vaginale est un problème qui peut survenir à tout âge

La lubrification du vagin a pour but de le protéger contre les infections et de favoriser les rapports sexuels. En cas de lubrification insuffisante il se produit une sécheresse vaginale dont les causes et les conséquences peuvent être très gênantes.  

Elle est plus commune chez certaines femmes, particulièrement dans les cas suivants :

  • Femmes ménopausées
  • Suite à un accouchement et en cas d’allaitement
  • En cas de thérapies suite à un cancer
  • En cas d’ablation des ovaires
  • En cas de troubles immunitaires
  • Chez les fumeuses
  • Chez les alcooliques
  • En cas de prise de médicaments contre les allergies,
  • En cas de prise d’ anti-oestrogènes, tels que ceux utilisés pour traiter le cancer du sein
  • En cas de maladie telle que le syndrome de Sjogren
  • En cas d’utilisation de produits hygiéniques trop agressifs pour la flore vaginale

Quels sont les causes de la sécheresse vaginale ?

La réduction de la quantité d’œstrogènes dans les muqueuses vaginales  est la principale cause de ce problème. L’œstrogène est une hormone féminine qui permet, entre autre, de maintenir le tissu vaginal lubrifié. En cas de manque d’œstrogènes la paroi vaginale se fragilise, devient plus mince et moins élastique. Il s’agit d’un phénomène naturel qui survient chez toutes les femmes avec l’âge. Il est considéré comme anormal que lorsqu’il se produit avant la ménopause et qu’il est gênant pour la personne.

Une sécheresse vaginale peut affecter la vie sexuelle et s’accompagner de symptômes tels que :

  • Démangeaisons à l’entrée du vagin
  • Légers saignements
  • Douleurs lors de rapports sexuels (dyspareunie)
  • Besoins fréquents d’uriner
  • Infections urinaires et vaginales fréquentes

Quels sont les examens médicaux pour diagnostiquer la sécheresse vaginale ?

  • Examen gynécologique par inspection et palpation
  • Test de Papanicolaou -  le médecin prélève par un frotti quelques cellules du col de l’utérus pour examen microscopique (détection des cancers). Il peut également prélever un échantillon de sécrétions vaginales pour évaluer leur fluidité.
  • Test d’urine pour exclure une infection

Quels sont les traitements médicaux ?

  • Application d’une crème ou d’ovules, à base d’estrogènes, dans le vagin

Si la sécheresse vaginale est associée à d’autres symptômes de  la ménopause, comme les bouffées de chaleur, le médecin pourra suggérer un traitement hormonal.

Quelques conseils  

Avant d’utiliser des traitements à base d’oestrogènes vous pouvez également utiliser certains lubrifiants que vous trouverez à la pharmacie (KY gel) notamment au moment des rapports sexuels.

En cas de sécheresse vaginale lors de rapports sexuels cela peut également signifier que vous n’êtes pas suffisamment préparée.

Les produits d’hygiène à éviter en cas de sécheresse vaginale

Les produits cosmétiques et d’hygiènes vendu dans le commerce sont pour la plupart trop agressifs. Ils diminuent ainsi la lubrification du vagin de manière excessive. Ce sont :

  • Lotions pour les mains
  • Savons antibactériens ou parfumés
  • Huiles pour le bain
  • Produits de douches parfumés

Par ailleurs, il est conseiller d’éviter :

  • Tampons hygiéniques
  • Bains en piscine chlorée