Stérilité masculine, causes, diagnostics, traitements

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Il y a différents facteurs qui peuvent provoquer une ou plusieurs des 4  causes d’infertilité mentionnées ci-dessus :

Infections : Les maladies sexuellement transmissibles, une fois guéries, peuvent laisser des cicatrices qui vont entraver le passage des spermatozoïdes dans les organes génitaux. On peut citer les infections à chlamydia, la gonorrhée et les prostatites. L’inflammation des testicules (orchite) qui accompagne parfois les oreillons a les mêmes effets. Mais il faut bien garder à l’esprit que ces séquelles ne sont pas automatiques

Ejaculation rétrograde : c’est le fait d’éjaculer vers l’intérieur du corps, en l’occurrence dans la vessie, au lieu d’éjaculer par la verge. Cela fait suite à des opérations de la prostate lors d'hypertrophie bénigne ou de cancer, de maladies neurologiques primaires ou secondaires au diabète. Enfin certains médicaments ont ce type d’effets secondaires.

Varicocèles : il s’agit de varices au niveau des veines qui entourent les testicules. Cela provoque une stagnation de sang qui réchauffe les testicules empêchant le développement normal des spermatozoïdes en quantité et en qualité.

Non descente des  testicules dans le scrotum (Cryptorchidie). Les testicules se trouvent dans l’abdomen lors de la naissance. Ils descendent dans le scrotum durant les premiers mois de la vie du garçon. Dans certains cas cela ne se produit pas. Si on découvre cette anomalie on peut la traiter sinon, les testicules restent à l’intérieur du corps et sont exposés à une température trop élevée pour permettre la maturation des spermatozoïdes.

Tumeurs : elles peuvent se développer dans les organes sexuels eux-mêmes ou dans les glandes contrôlant la production des hormones mâles comme l’hypophyse. La radio ou la chimiothérapie de ces tumeurs peut aussi engendrer une infertilité.

Hypogonadisme : il s’agit d’une production insuffisante des hormones mâles qui contrôle la production de sperme. Ces hormones sont fabriquées dans l’hypophyse et les surrénales. Si ces glandes sont malades, la production d’hormones cesse ou est insuffisante.

Anticorps anti-sperme : dans ce cas le corps identifie à tort le sperme comme un corps étranger et produit des anticorps qui détruisent les spermatozoïdes.

Intolérance au gluten : Cette maladie digestive peut également provoquer une infertilité.

Médicaments : certains médicaments comme les stéroïdes utilisés par les body-builders peuvent provoquer à la longue détériorer la production de sperme. Certaines chimiothérapies ont aussi des effets néfastes sur la fertilité.