Diabète et complication neuropathie

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Un diabète mal équilibré peut conduire après quelques années à des complications multiples

L’une de ces complications consiste en une atteinte des gaines des nerfs ce qui provoque des symptômes neurologiques tels des brûlures ou un mauvais fonctionnement des organes qui dépendent des nerfs atteints.

Symptômes de la neuropathie diabétique

Ils apparaissent le plus souvent progressivement.  Ils dépendent du type de neuropathie et du type de nerfs qui sont lésés.

Neuropathie des nerfs périphériques 

L’atteinte concerne ici en premier lieu  les membres inférieurs (jambes et pieds) puis les membres supérieurs (bras et mains). Cette neuropathie se manifeste par :

  • Diminution de la sensibilité dans les pieds ou les orteils
  • Elancement douloureux dans les membres
  • Fourmillements ou brûlures dans les pieds ou les jambes
  • Faiblesse musculaire et difficultés à marcher
  • Ulcères sous les pieds (mal perforant plantaire)

Neuropathie du système nerveux autonome (ou encore système nerveux végétatif appelé également sympathique et parasympathique)

Ce système nerveux est celui qui contrôle de manière autonome les organes tels le cœur, la vessie, les organes sexuels et les organes digestifs. Les symptômes qui en découlent concernent par conséquent le fonctionnement de ces organes :

  • Incontinence urinaire
  • Infections urinaires à répétition
  • Constipation ou diarrhées
  • Difficultés à digérer (l’estomac se vide mal)
  • Difficultés à avaler
  • Troubles érectiles chez les hommes
  • Sécheresse ou troubles de la sensibilité vaginale chez la femme
  • Hypotension orthostatique (chute de pression avec malaise lors des changements de position)

Neuropathie proximale

Cette forme de neuropathie est moins fréquente que les autres. Dans ce cas ce ne sont pas les extrémités des nerfs qui sont lésées comme dans la neuropathie périphérique décrite ci-dessus, mais la racine des nerfs. Les symptômes affectent la plupart du temps un seul membre. Cette neuropathie se manifeste par :

  • Douleurs soudaines dans une fesse, une hanche ou une cuisse
  • Difficultés à se relever de la position assise
  • Faiblesse musculaire dans une jambe

Remarques : ces symptômes sont parfois dus à d’autres maladies (voir article : fourmillements dans les mains ou les pieds)

Diagnostics de la neuropathie diabétique

Pour poser un diagnostic précis il faut consulter un neurologue. Ce spécialiste va faire un examen clinique puis des examens paracliniques tels une électromyographie (mesure de la conduction de l’influx nerveux dans les nerfs)

Traitement de la neuropathie diabétique

Une fois que les nerfs sont lésés il n’est pas possible de les réparer. C’est pourquoi les traitements vont s’attacher à ralentir la progression de la maladie et calmer les douleurs.

  • Equilibrer le mieux possible le diabète
  • Calmer les douleurs.

S’agissant de douleurs neuropathiques (dues à une atteinte des nerfs) les antidouleurs et les anti-inflammatoires habituels ne sont pas efficaces. On utilise des médicaments qui sont prescrits en première intention pour le traitement de l’épilepsie. Ce sont la Gabapentin (Neurontin) la pregabalin (Lyrica) voire le Tégrétol.

Antidépresseurs : ces médicaments diminuent la sensibilité à la douleur. Ils sont généralement prescrits en association avec les autres substances mentionnées dans ce chapitre.

Dérivés de la morphine tel le Tramal, l’Oxycontine ou autres.

Les symptômes découlant de l’atteinte d’autres systèmes (urinaire - sexuels- digestifs ou circulatoires) sont traités par des médicaments spécifiques à chaque trouble.

Diabète insipide (dictionnaire)