Coma diabétique en cas hyper ou hypoglycémie

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Causes des comas diabétiques

Chez un diabétique, une hyperglycémie ou une hypoglycémie peuvent conduire à un coma. On classe les comas selon les causes.

Coma par :

Coma acidocétosique

En manque de sucre, les cellules musculaires vont utiliser les graisses. L’utilisation de ces graisses va provoquer des acides toxiques : les corps cétoniques. Ces corps cétoniques lorsqu’ils s’accumulent peuvent provoquer un coma.

L’acidose diabétique est plus fréquente chez les diabétiques de type 1 mais peuvent aussi affecter les personnes qui ont un diabète de type 2.

Coma hyperosmolaire

Lorsque le sucre s’accumule de manière très élevée dans le sang (plus que 33 millimoles par litre) il fait uriner de manière excessive et ainsi entraîne une déshydratation importante, pouvant créant le coma. Le syndrome hyperosmolaire est plus fréquent chez les diabétique de  type 2, soit les personnes d’âge moyen ou plus âgés.

Coma hypoglycémique

Le cerveau a besoin d’une certaine quantité de sucre dans le sang pour pouvoir fonctionner normalement. Lorsque le taux de sucre dans le sang baisse de manière importante pour les raisons mentionnée en cas d’hypoglycémie (voir ci-dessus), le cerveau va dysfonctionner et la personne tomber dans le coma. Chez les diabétique de longue date, les premiers symptômes de l’hypoglycémie peuvent ne plus être ressentis et le coma survenir brutalement.