Système immunitaire, défense de l'organisme

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

immunology-photo wikipediaQu'est-ce que l'immunologie ?

L’immunologie est la branche de la médecine qui concerne les défenses de l’organisme contre tout ce qui lui est étranger : agents infectieux, cellules ou objets. Son champ de compétence est le système immunitaire. On divise l’immunologie en deux parties :

L’immunologie non spécifique

Est celle qui s’attaque à tous les agresseurs de l’organisme sans distinction. Il s’agit essentiellement de cellules qui « avalent » et détruisent des cellules, substances ou matériaux étrangers au corps. C’est la première ligne de défense du corps. Elle se localise au niveau de la peau, des muqueuses (bouche, nez) et de l’intestin.

L’immunologie spécifique ou adaptative

C’est un système de défense qui s’active lorsque la première ligne de défense est franchie. Elle répond de manière spécifique en fonction du type du microbe qui agresse le corps.

De plus elle est capable de mettre en mémoire le profil de l’agresseur de sorte que si une nouvelle infection par un même germe se produit, la réponse sera d’emblée plus rapide et plus importante. Dans ce cas l’infection ne parvient en général pas à se développer. On dit que la personne est immunisée.

Les vaccins sont basés sur ce principe. On soumet le système immunitaire à des microbes inactivés (morts) qui ne peuvent pas provoquer de maladies. Le système immunitaire va produire des anticorps à leur encontre. Il mettra en mémoire le type d’anticorps qu’il faut produire pour se défendre contre ces microbes de sorte que si une nouvelle infection a lieu, le système immunitaire va produire rapidement des anticorps, détruire les microbes avant qu’ils ne soient trop nombreux et empêcher la maladie de se développer.

Ce système adaptatif base ses défenses sur la sécrétion de molécules, les anticorps ou immunoglobulines en réponse à l’agresseur que l’on nomme antigène. Les anticorps sont produits par des globules blancs que l’on appelle les lymphocytes B.

Où se forment les cellules du système immunitaire ?

Les lymphocytes se forment dans le thymus, la rate, les ganglions lymphatiques et la moelle osseuse.

Le système immunologique peut se dérégler, dysfonctionner ou se transformer en cancer.

Dans ce cas on assistera à des réactions disproportionnées du système immunitaire (hyperactivité), à des allergies (asthme), à des déficiences des défenses qui favorisent les infections ou à une auto-agression des organes (maladies auto-immunes comme le lupus érythémateux, sclérose en plaque  ou la polyarthrite rhumatoïde). 

Les cellules du système immunitaire, les globules blancs, peuvent donner lieu à des cancers : leucémies ou lymphomes.