Mort subite du nouveau né, les causes

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

La mort subite du nouveau né qualifie le décès subit, durant le sommeil, d’un bébé apparemment en bonne santé

Ces décès surviennent le plus souvent dans les 6 premier mois de la vie de l’enfant

Les causes exactes de ces décès ne sont pas encore clairement établies. On pense qu’il existe, dans un certain nombre de cas du moins, un dysfonctionnement des centres du sommeil. Mais on a aussi constaté qu’un certain nombre de facteurs environnementaux se retrouvaient lors de ces décès. Ainsi on est maintenant à même de les prévenir dans une large mesure.

Facteurs de risque

Pendant de nombreuses années on a conseillé aux mères de coucher leurs enfants sur le ventre ou le côté, afin de prévenir, pensait-on, que les bébés n’avalent leurs régurgitations. En fait on s’est aperçu, par de nombreuses études, qu’en couchant les nourrissons sur le dos non seulement il n’y avait pas de problèmes d’étouffement par les renvois mais que le nombre de décès par mort subite diminuait considérablement.

Actuellement cela est acquis et cette manière de coucher les bébés doit être impérativement suivie.

D’autres facteurs de risque ont été identifiés. Il s’agit d’enfants nés de  mères tabagiques ou alcooliques ainsi que les prématurés. On a également constaté que les enfants nés dans des familles où il y avait déjà eu des morts subites de nouveaux nés sont plus à risque que les autres enfants.

Par ailleurs si dormir dans la chambre des parents diminue le risque de mort subite, le fait de dormir dans le même lit semble plutôt l’augmenter.

Facteurs diminuant le risque de mort subite du nouveau né

Les enfants qui sont nourris exclusivement au sein pendant les 6 premiers mois de vie sont moins à risque de décéder de mort subite que ceux nourris de manière variée. Le lien  exact est inconnu mais le constat est clair.

Prévention

En plus des facteurs de risque décrits ci-dessus, on conseille d’éviter de faire dormir les nouveaux nés dans des chambres trop chauffées (pas plus de 20° si possible), d’éviter les matelas trop mou ou les jouets avec lesquels ils pourraient s’étouffer. Il faut également veiller à ce que les couvertures soient fixées à leur base afin que les bébés ne puissent les tirer sur leur visage.