Métastases, c'est quoi ?

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Dans les cancers on distingue :

les tumeurs primaires, c’est-à-dire les tumeurs qui se développent en premier,  dans un organe donné

les métastases qui  sont des tumeurs secondaires, c’est-à-dire apparaissant en second lieu, à partir d’une tumeur primaire,  mais situées à distance

Les métastases sont constituées de cellules identiques à la tumeur primaire de sorte que si la métastase est découverte avant la tumeur primaire, on peut dire dans quel organe se trouve la tumeur primaire. Cela est vrai pour autant que la tumeur primaire soit constituée de cellules typiques de l’organe dans lequel elle se développe.

Si c’est le cas on dit que la tumeur est bien différenciée, c’est-à-dire que les cellules qui la constituent sont identiques à celles de l’organe dans lequel elle se trouve. Par exemple une tumeur bien différenciée de l’intestin sera composée de cellules malignes mais de type intestinal. Ses métastases seront à leur tour faites de cellules identiques à la tumeur primaire, c’est-à-dire ayant des caractéristiques intestinales comme la tumeur primaire. Cela est vrai pour les tumeurs originaires de n’importe quel organe.

Malheureusement les tumeurs primaires sont parfois indifférenciées, c’est-à-dire sans caractéristiques précises. Ses cellules ne ressemblent pas à celles de l’organe dans lequel elles naissent. On sait que c’est une tumeur de tel ou tel organe parce qu’elles s’y trouvent. Mais en ce qui concerne les tumeurs secondaires, les métastases, de ces tumeurs primaires, il est impossible de dire dans quel organe se trouve le point de départ, la tumeur primaire, puisque leurs cellules ne sont typiques d’aucun organe en particulier (indifférencié).

Il faut toutefois préciser que les cellules malignes, qui donnent naissance à une métastase, sont transportées de la tumeur primaire vers un autre organe, par voie sanguine ou lymphatique. Ainsi la circulation sanguine de certains organes se dirige préférentiellement vers tel ou tel organe. Cela signifie que certains cancers donneront des métastases plutôt dans le foie, les poumons ou les os, mais tout en sachant que d’autres organes peuvent également être colonisé. Par exemple, les tumeurs de l’intestin métastatisent volontiers dans le foie, celles des reins vers les poumons et celle de la prostate dans les os.

En ce qui concerne les cellules transportées par voie lymphatique, elles sont souvent captées par les ganglions lymphatiques qui font office de filtres. C’est pour cette raison que l’on recherche toujours des ganglions colonisés par des cellules malignes dans le voisinage des tumeurs malignes. Par exemple on recherche des ganglions infestés dans l’aisselle du côté où se trouve un cancer du sein.

Il est important de savoir si un cancer à déjà fait des métastases ou non car cela modifie l’approche thérapeutique : souvent par voie locale (chirurgie) si la tumeur est localisée, ou par voie systémique c’est-à-dire par chimiothérapie ou radiothérapie si la tumeur primaire a disséminé.

Le cancer, c'est quoi ?