Fracture de la jambe

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Que va faire le médecin en cas de fracture ?

Le médecin va inspecter les zones douloureuses. Il va éventuellement effectuer des rayons X et dans certains cas difficiles, une tomodensitométrie (Scanner) ou l’imagerie par résonance magnétique (IRM) pour déterminer l’emplacement de la rupture et connaître l’étendue des dégâts.

Le traitement d’une fracture de la jambe variera en fonction du type de facture et de l’emplacement. Les fractures sont classées en plusieurs catégories :

Fracture fermée -  Aucune blessure apparente au niveau de la peau

Fracture ouverte – Lésions plus ou moins importante de la peau en regard de la fracture. Lorsqu’il y a rupture au niveau de la peau, il y a risques d’infections

Fracture incomplète – L’os est cassé mais il n’est pas séparé en deux parties

Fracture complète – L’os est cassé en deux ou plusieurs parties

Fracture déplacée – Les fragments d’os de chaque côté de la fracture ne sont pas alignés.

Les interventions et traitements d’une fracture de la jambe

L’immobilisation

L’immobilisation a pour but de restreindre le mouvement d’un os cassé et favoriser ainsi une bonne cicatrisation. Pour ce faire le médecin va peut-être utiliser une attelle ou un plâtre. Il pourra également prescrire des béquilles ou une canne pour soulager le poids sur la jambe affectée.

Interventions chirurgicales

Une fracture peut nécessiter une intervention chirurgicale pour implanter des dispositifs de fixations internes, tels que des plaques, tiges ou vis, pour maintenir la position correcte des os pendant la cicatrisation. Ils sont souvent nécessaires en cas  de :

  • Fractures multiples
  • Fractures déplacées
  • Dommages aux ligaments qui entourent la fracture
  • Dans le cas d’une fracture du fémur

En cas de fracture ouverte, où l’on suspecte une possible infection on maintient la rigidité de l’os fracturé par un fixateur externe.

Médicaments

Afin de réduire la douleur le médecin peut prescrire des anti-douleurs

Rééducation

Une fois le plâtre ou l’attelle enlevée il peut être nécessaire de compléter le traitement par des exercices de rééducation chez un physiothérapeute.