Fracture de la hanche

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Une fracture de la hanche est un problème  très sérieux nécessitant presque toujours une intervention chirurgicale

Elle peut survenir à tout âge mais touche principalement les personnes de plus de 65 ans en raison de la fragilité des os et de problèmes d’équilibre survenant avec l’âge. Il est recommandé aux personnes âgées de prendre des mesures pour maintenir leur densité osseuses et pour prévenir les chutes.

Quels sont les facteurs de risques?

  • Les femmes sont plus touchées que les hommes en raison d’une perte osseuse plus rapide causée par la baisse des taux d’oestrogènes
  • L’ostéoporose
  • La prise de médicaments, tels que la cortisone, qui peuvent affaiblir les os. Ou encore d’autres médicaments ou combinaisons de médicaments qui peuvent provoquer des étourdissements et donc des chutes
  • L’alimentation : manque de calcium, de vitamine D
  • L’inactivité physique
  • Le tabagisme
  • L’alcoolisme

Quels sont les signes et symptômes d’une fracture de la hanche ?

  • Douleur dans la hanche ou dans l’aine
  • Incapacité à marcher après la chute
  • Incapacité à se tenir sur la jambe du côté de la hanche blessée
  • Tuméfactions, hématomes sur la hanche
  • Jambe plus courte du côté de la hanche fracturée et déviation du pied vers l’extérieur

Quels sont les complications d’une fracture de la hanche

Une telle fracture peut vous obliger à rester immobile pendant une longue période et influencer votre santé. En provoquant :

  • Escarres
  • Infections des voies urinaires
  • Pneumonie
  • Problèmes de circulation du sang dans les jambes (thromboses)

Que fait le médecin ?

  • Le médecin saura très vite déterminer, en fonction des symptômes, s’il s’agit d’une fracture de la hanche. Il effectuera une radiographie pour déterminer l’endroit exact de la fracture, éventuellement un IRM.
  • Le traitement de la facture de la hanche nécessite dans la majorité des cas une intervention chirurgicale suivie d’une longue réadaptation. On peut également traiter par immobilisation chez des personnes inopérables ou des enfants.
  • Le type de chirurgie dépendra de la gravité de la fracture et de l’âge. Cela peut inclure :
  • Remplacement de la tête du fémur par une prothèse
  • Remplacement de toute l’articulation de la hanche (tête du fémur et cotyle dans le bassin)
  • Réparation au moyens de vis métalliques, de plaque métallique

Réhabilitation après la chirurgie

La réhabilitation peut être assez longue et nécessite l’aide du physiothérapeute et parfois de l’ergothérapeute mais aussi la collaboration active de la personne. Cela n’est pas toujours très facile à obtenir chez les personnes âgées et affaiblies.

Prévention des fractures de la hanche

  • Prévenir l’ostéoporose, surtout chez les femmes après la ménopause par des médicaments (diphosphonates) s’il y a lieu.
  • Maintient d’une activité physique, même à un âge avancé
  • Eviter les somnifères et les anxiolytiques qui favorisent les chutes chez les personnes âgées
  • Retirer les tapis, seuils de portes et autres obstacles favorisant les chutes chez les personnes âgées.

La densité osseuse s’obtient dès l’adolescence par l’activité physique, une alimentation équilibrée, riche en calcium et l’exposition modérée au soleil qui favorise la synthèse de la vitamine D.

Autres fractures : 

Fracture de la jambe